•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lance Stroll au pied du podium en Hongrie, Lewis Hamilton l'emporte

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Lance Stroll casqué dans son auto, visière relevée

Un reportage de Philippe Crépeau

Photo : Racing Point

Radio-Canada

Le Canadien Lance Stroll (Racing Point) a terminé au pied du podium au Grand Prix de F1 de Hongrie, dimanche, remporté par Lewis Hamilton (Mercedes-Benz). Le Britannique a régné en roi et maître sur le Hungaroring à Budapest.

Parti 3e sur la grille de départ, Stroll a dépassé le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes-Benz) au coup d'envoi pour s'installer derrière Hamilton, détenteur de la pole position. Le pilote de Racing Point est resté derrière Hamilton jusqu'à ce que la pluie s'arrête au quatrième tour.

Stroll est alors entré dans les puits pour chausser des pneus lisses, et il a dû ensuite refaire son retard sur ce petit circuit hongrois où il est difficile de doubler.

Racing Point pensait qu'il allait pleuvoir à nouveau, et a laissé Stroll en piste avec ses pneus lisses qui perdaient en performance. La pluie n'est pas tombée, et quand il est finalement entré aux puits au 36e tour, il a perdu sa troisième place au profit du Finlandais Valtteri Bottas.

La voiture Racing Point de Lance Stroll roule sur le circuit Hungaroring.

Lance Stroll en Hongrie

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Stroll a gardé de justesse sa quatrième place lors de son dernier arrêt au 53e tour. Sebastian Vettel (Ferrari) n'a pas réussi à en profiter, mais il s'en est fallu de peu. Stroll a manqué le second podium de sa carrière (Nouvelle fenêtre).

Le Québécois a marqué 12 points en Hongrie, ce qui lui permet de grimper au 8e rang du classement des pilotes.

C'était super de rouler en 2e position dans des conditions difficiles. La course a été compliquée, on aurait peut-être pu faire les choses différemment pour devancer Bottas, mais je retiens que j'ai marqué beaucoup de points pour l'équipe. J'ai hâte d'analyser avec les ingénieurs tout ce qui s'est passé pour essayer de faire encore mieux la prochaine fois. On vient de connaître trois bons week-ends. Bravo à toute l'équipe!

C'était pour Stroll des points dans une deuxième course d'affilée, une première depuis sa saison recrue en 2017. Son coéquipier mexicain a fini 7e pour offrir un autre week-end productif à l'équipe canado-britannique, 3e ex aequo avec McLaren au classement des constructeurs.

À noter qu'en raison de la réclamation de l'équipe Renault, les résultats de Lance Stroll et de Sergio Pérez sont provisoires en attendant le jugement de la FIA.

Cavalier seul

Hamilton a totalement dominé ses rivaux dans la banlieue de la capitale hongroise. D'ailleurs, seulement quatre monoplaces ont conclu dans le même tour que le sextuple champion du monde de F1. Ce huitième triomphe sur le Hungaroring lui a permis de devancer son coéquipier Bottas au classement des pilotes pour retrouver le sommet.

« Ce week-end a été parfait. Nous avons été à point pendant toute la fin de semaine. Il faut continuer comme ça », a dit Hamilton.

Le Britannique compte maintenant 86 victoires, 5 de moins que l'Allemand Michael Schumacher, meneur dans l'histoire de la F1 avec 91 triomphes et 7 titres de champion du monde.

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

Le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) a franchi la ligne d'arrivée en deuxième place et Valtteri Bottas a complété le podium.

Le pilote de Mercedes-Benz s'est approché bien près de Verstappen en fin de parcours, mais ce dernier a fait fi de l'ombre de Bottas et a conservé son meilleur résultat de la saison.

Bottas a profité de son passage aux puits au 35e tour et de celui de Stroll qui n'a pas tardé (36e) pour se hisser en troisième position.

Cauchemar évité pour Red Bull

Vingt-cinq minutes avant le départ, Verstappen, surpris par une flaque d'eau, a perdu le contrôle de sa monoplace, a glissé hors piste et s'est encastré dans les pneus de protection, alors qu'il menait sa voiture sur la grille de départ.

Son équipe a dû changer en 18 minutes, sur la grille, son aileron avant et réparer sa suspension avant gauche. Un bel exploit des mécaniciens de Red Bull.

Un grand merci aux mécaniciens, ils ont sauvé la journée. Vous êtes des légendes, les gars, a dit Verstappen à la radio à l'issue de la course.

C'est excellent pour nous de se placer entre les deux voitures de Mercedes-Benz, a-t-il indiqué. Je croyais que je n'allais pas participer à la course, donc finir deuxième, c'est comme une victoire aujourd'hui.

Loin derrière, le Canadien Nicholas Latifi (Williams) n'a jamais réellement été dans le coup, cinq tours le séparant du vainqueur à l'arrivée. Parti d'une très encourageante 15e place sur la grille, il a été victime d'un accrochage dans les puits, ensuite d'une crevaison, puis il a glissé hors piste au 43e tour. Le pilote recrue de 25 ans a été classé au 19e rang, incapable de rallier l'arrivée.

Le premier tour s'est bien passé, a analysé Latifi. Mais notre arrêt aux puits a été catastrophique, j'ai touché Carlos Sainz en quittant mon box. Ensuite, ma crevaison a endommagé la voiture alors que je tentais de la ramener aux puits. J'ai perdu une partie de mon fond plat. Et après, j'ai juste tenté de rester en piste. Je garde le côté positif de mon week-end, soit ma 15e place en qualification. Nous devons oublier cette course, et nous concentrer sur Silverstone.

Le championnat de F1 fera relâche le week-end prochain, après avoir présenté des épreuves lors des trois premières fins de semaine de juillet. Jusqu'ici, chaque fois un pilote de Mercedes a remporté la palme, Bottas menant la charge d'entrée de jeu au Grand Prix d'Autriche, avant d'être imité par Hamilton au Grand Prix de Styrie.

Le circuit anglais accueillera la quatrième manche de la saison écourtée de F1, le Grand Prix de Grande-Bretagne le week-end du 2 août. Une deuxième course suivra une semaine plus tard à Silverstone, qui s'appellera le Grand Prix du 70e anniversaire de la F1.

Résultats du Grand Prix de Hongrie :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) en 1:36:12,473
  • 2. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) à 8,702 secondes
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) à 9,452
  • 4. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) à 57,579
  • 6. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) à 1 tour
  • 7. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 8. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) à 1 tour
  • 9. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 10. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour *
  • 11. Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 1 tour
  • 12. Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda) à 1 tour
  • 13. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) à 1 tour
  • 14. Esteban Ocon (FRA/Renault) à 1 tour
  • 15. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 16. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) à 1 tour *
  • 17. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) à 1 tour
  • 18. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) à 1 tour
  • 19. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) à 5 tours

* Grosjean et Magnussen pénalisés de 10 secondes chacun après la course pour une aide au pilotage par radio non autorisée pendant le tour de formation

Meilleur tour en course : Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:16,627 au 70e tour (à la moyenne de 205,823 km/h)

Abandon :

  • Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda): boîte de vitesses 16e tour
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !