•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Henry Burris à la tête de la cuvée 2020 du Temple de la renommée du football canadien

Le quart-arrière Henry Burris avec la coupe Grey

Le quart-arrière du Rouge et Noir d'Ottawa Henry Burris a remporté sa troisième Coupe Grey, avec Ottawa, en 2016.

Photo : Radio-Canada / Marie-Eve Potvin

Radio-Canada

L'ancien quart étoile Henry Burris fait partie du groupe de six joueurs et bâtisseurs sur la liste des nouveaux membres du Temple de la renommée du football canadien dévoilée jeudi.

La liste comprend aussi les joueurs de ligne à l’attaque Clyde Brock (Roughriders de la Saskatchewan, 1964-1975) et Freddie Childress (Calgary 1996-2003 et Saskatchewan 2004-2006), de même que le quart Greg Vavra (1984-1988, Calgary, Colombie-Britannique, Edmonton).

L’ancien entraîneur-chef et actuel président et directeur général des Stampeders de Calgary John Hufnagel et, à titre posthume, l’ancien entraîneur-chef et directeur athlétique de l’Université Saint Mary’s Larry Uteck y trouveront une niche parmi les bâtisseurs.

Natif de l’Oklahoma, Burris a joué 17 saisons dans la Ligue canadienne, entre 1998 et 2016, avec les Stampeders de Calgary, les Roughriders de la Saskatchewan, les Tiger-Cats de Hamilton et le Rouge et Noir d’Ottawa.

Il a inscrit son nom sur la coupe Grey à trois reprises avec Calgary (1998 et 2008) et Ottawa (2016). Burris a aussi fait une brève incursion dans la NFL avec les Bears de Chicago (2001), puis les Packers de Green Bay (2002).

Joueur par excellence du circuit en 2010 et 2015, ses statistiques dans la LCF sont éloquentes : il a réussi 4468 de ses 7452 passes, pour des gains de 63 369 verges et 373 touchés, en 277 rencontres, dont 229 à titre de partant.

Au moment de sa retraite, il détenait les records de la ligue pour le nombre de verges et de touchés par la voie des airs. Il y a ajouté des gains au sol de 5653 verges et 68 majeurs en 963 courses.

Un peu de Montréal

Décédé le jour de Noël en 2002, Larry Uteck a brièvement joué pour les Alouettes de Montréal de 1978 à 1980.

C’est pour son travail de formateur qu’une place de choix lui est faite au Temple de la renommée, qui a pignon sur rue à Hamilton, où il a aussi été conseiller municipal.

Uteck a notamment transmis son savoir auprès des Huskies de l’Université Saint Mary’s, où il a reçu le titre d'entraîneur de l’année au Canada en 1988 et 1992.

À noter qu’il n’y aura pas de cérémonie d’intronisation cette année. La LCF a indiqué qu'elle était remise à l’an prochain en raison de la pandémie de COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports