•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Artur Beterbiev se battra en Russie le 25 septembre

Artur Beterbiev

Artur Beterbiev

Photo : Radio-Canada

Jean-François Chabot

Initialement prévu à Québec le 28 mars dernier, le combat de championnat du monde entre Artur Beterbiev et le Chinois Fanlong Meng sera présenté à Ekaterinbourg, en Russie, le 25 septembre.

C’est ce que rapporte le site spécialisé BoxingNews.com. On y indique qu’un accord financier est intervenu entre le promoteur américain Top Rank et son homologue russe Kirill Shchekutyev, lequel est aussi engagé auprès de la Fédération de boxe de Russie.

Beterbiev (15-0, 15 K.-O.) y défendra ses ceintures des mi-lourds de l'IBF et du WBC contre Meng (16-0, 10 K.-0.), un gaucher qui a porté les couleurs de son pays aux Jeux olympiques de Londres en 2012.

Au mois de juin 2019, Meng a gagné par décision unanime contre l’Allemand Adam Deines, héritant du coup du statut d’aspirant obligatoire au titre de l'IBF détenu par Beterbiev.

À son dernier combat, le 18 octobre, le Chinois a mis la main sur le titre du WBC en passant le K.-O. à Oleksandr Gvojdyk, qui avait mis fin à la carrière d'Adonis Stevenson et qui a depuis annoncé sa retraite.

La pandémie de la COVID-19 porte un dur coup au promoteur québécois Yvon Michel. Il voit l'occasion de tenir un premier combat avec deux titres mondiaux, au Québec, lui glisser entre les doigts.

Dicaire au Connecticut

Si l’incertitude persiste en ce qui a trait à la date du combat d’unification des super-moyennes entre Marie-Eve Dicaire (16-0) et l’Américaine Claressa Shields (10-0, 2 K.-O.), les choses se précisent quant à l’emplacement.

Joint par Radio-Canada Sports, Yvon Michel a indiqué que le diffuseur américain Showtime avait finalement arrêté son choix sur la ville de Mashantucket, au Connecticut, pour y présenter ses cartes à huis clos.

Showtime a juste été plus prudent que tout le monde. Leur premier événement aura lieu le 1er août. Au départ, ils avaient prévu de tenir tous leurs combats à Los Angeles, mais ils se sont ravisés face à l’évolution de la situation du coronavirus , a précisé Michel.

Pour ce qui est de Dicaire, deux dates en septembre sont toujours considérées. Rappelons que la semaine dernière, Mark Taffett, assistant gérant de Shields et porte-parole de Salita Promotions, avait évoqué l’idée que l’affrontement n’aurait pas lieu avant la mi-septembre.

Yvon Michel a admis que le clan Dicaire se réjouit que le combat se tienne sur la côte est plutôt qu’en Californie et qu’il soit possible de s’y rendre en voiture.

Enfin, signalons que Kim Clavel tiendra un point de presse virtuel vendredi, à la veille de son départ pour Las Vegas où elle se battra, le 21 juillet, contre l’Américaine Natalie Gonzalez.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports