•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : le match Toronto FC-D.C. United reporté à Orlando, l'Impact jouera jeudi

Alejandro Pozuelo

Alejandro Pozuelo

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Le Toronto FC devra encore patienter avant d'effectuer son entrée en scène au tournoi de relance de la MLS. Son premier match à Orlando, prévu dimanche matin contre le D.C. United, a été reporté peu de temps avant le coup de sifflet initial puisque la ligue craint qu'il y ait des cas positifs à la COVID-19 dans les deux clubs.

Les résultats des tests d'hier du D.C. United et du Toronto FC ont produit un premier cas positif non confirmé à la COVID-19 pour un joueur et un résultat non concluant pour un autre joueur, indique la MLS dans un communiqué publié cinq minutes avant le début de la rencontre.

Le résultat non concluant est venu d'un joueur du TFC, tandis que le résultat positif a été obtenu auprès d'un joueur du D.C. United. Les deux hommes concernés et leurs équipes se sont soumis à de nouveaux tests de dépistage. Les deux joueurs ont finalement été déclarés négatifs à la COVID-19, a révélé la MLS en fin de journée.

Il s'agit de la seconde fois que ce match est déplacé dans le calendrier du tournoi de relance de la MLS.

Les deux clubs devaient s'affronter vendredi, mais la rencontre a été reportée à dimanche en raison de l'arrivée tardive des Torontois sur le site de l'événement à cause de tests de dépistage additionnels.

En raison du moment où les clubs sont arrivés à Orlando, le protocole de la ligue prévoyait de tester à nouveau les deux équipes ce matin [dimanche, NDLR] et d'attendre les résultats de ces tests avant de jouer le match, explique la MLS.

Le commissaire adjoint de la MLS, Mark Abbott a annoncé la nouvelle quelques minutes à peine avant le coup d'envoi du match, prévu à 9 h. Les résultats positifs ont été reçus tard dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-il précisé lors d'une conférence de presse virtuelle dimanche matin.

Néanmoins, le D.C. United s'est présenté au terrain et a commencé à s'échauffer pour la rencontre, alors que le Toronto FC n'a jamais quitté son hôtel, situé à moins de 10 minutes du stade.

Le duel a été reprogrammé à lundi matin, ce qui remet le match entre l'Impact et le Toronto FC, à l'horaire mercredi, à jeudi soir.

Nous croyons que ce tournoi peut encore être présenté de façon sécuritaire. Si à un moment nous déterminons qu'il ne peut pas l'être, nous prendrons cette décision, a déclaré Abbott.

Le match entre Toronto et Washington devait être le deuxième du groupe C, dont fait partie le Bleu-blanc-noir et le Revolution de la Nouvelle-Angleterre.

Défait d'emblée jeudi dernier, l'Impact bouclera le tour préliminaire le 21 juillet contre le D.C. United.

La MLS a déjà dû exclure de la compétition le FC Dallas et le Nashville SC, après que de nombreux cas positifs à la COVID-19 eurent été enregistrés dans chacune des formations. Vingt-quatre équipes, désormais partagées équitablement dans six groupes, participent au tournoi en Floride qui s'achèvera le 11 août.

Dans le cas de Dallas et Nashville, la décision la plus prudente était de les retirer du tournoi en raison de l'étendue des cas positifs dans ces équipes et de leur capacité à s'entraîner. Mais nous avons établi un protocole, qui fonctionne comme prévu, qui est d'identifier les joueurs positifs à la COVID-19, puis de les isoler de leurs coéquipiers, tout en continuant de tester le reste de l'équipe, a encore dit le commissaire adjoint de la MLS.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports