•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un joueur de la Premier League révèle son homosexualité dans une lettre anonyme

Il est écrit Justin Fashanu All-Stars sur le blason.

Un homme porte un blason à l'image de Justin Fashanu, seul joueur à avoir ouvertement déclaré son homosexualité pendant sa carrière dans la Premier League.

Photo : Reuters / Thomas Peter

Agence France-Presse

Un joueur de Premier League a révélé samedi, dans une lettre ouverte anonyme, les raisons qui l'empêchent de parler librement de sa sexualité, dans un milieu qu'il ne juge pas prêt à ce qu'un joueur révèle son homosexualité.

Il n'y a actuellement aucun joueur ouvertement homosexuel en Premier League, le seul à l'avoir annoncé au cours de sa carrière en Angleterre étant Justin Fashanu en 1990.

Victime d'insultes et de comportements homophobes après sa sortie, l'ancien attaquant de Norwich et de Nottingham Forest s'était suicidé huit ans plus tard.

C'est à travers la Fondation Justin Fashanu, dirigée par sa nièce Amal, que le footballeur anonyme a publié une lettre dans laquelle il décrit son difficile quotidien.

Il y a quelque chose qui me distingue des autres joueurs de Premier League, annonce-t-il.

Je suis homosexuel. Même le fait de l'écrire dans cette lettre est un grand pas pour moi. Seuls les membres de ma famille et un cercle d'amis proches connaissent ma sexualité. Je ne me sens pas prêt à la partager avec mon équipe ou mon entraîneur, poursuit le mystérieux footballeur.

C'est difficile. Je passe la plus grande partie de ma vie avec ces gars. Et quand nous entrons sur le terrain, nous sommes une équipe. Malgré tout, quelque chose en moi fait qu'il m'est impossible d'être ouvert avec eux sur ce que je ressens. J'espère sincèrement qu'un jour, prochainement, je pourrai le faire, ajoute-t-il.

Le joueur, conscient de son homosexualité depuis ses 19 ans, précise : Je me sens piégé et j'ai peur que le fait de révéler la vérité sur ce que je suis ne fasse qu'empirer les choses. Ainsi, bien que mon coeur me dise souvent qu'il faut le faire, ma tête me dit toujours la même chose : "Pourquoi tout risquer ?"

La vérité, c'est que je ne pense pas que le football soit encore prêt pour qu'un joueur révèle son homosexualité. Il faudrait que le sport change radicalement pour que je me sente capable de franchir ce pas, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports