•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racing Point et Lance Stroll dans le top 4 à Spielberg

Lance Stroll roule à Spielberg.

Lance Stroll à Spielberg

Photo : Getty Images / LEONHARD FOEGER

Radio-Canada

Racing Point a bien commencé le week-end à Spielberg avec un tir groupé des pilotes Sergio Pérez, 3e, et Lance Stroll, 4e, lors des essais libres vendredi.

Le nom de l’événement a changé pour le Grand Prix de Styrie, la région où est situé le circuit de Spielberg. Mais le circuit est le même.

La F1 peut poursuivre ses opérations et sa saison, car elle ne recense aucun résultat positif aux 4566 tests de dépistage réalisés entre le vendredi 3 et le jeudi 9 juillet.

Vendredi matin, les essais libres du Grand Prix de Styrie ont vu l'équipe Racing Point placer ses pilotes aux avant-postes. Ils sont restés dans le top cinq de la deuxième séance d'essais libres.

Sergio Pérez, qui avait été le plus rapide dans la première séance, a cette fois fini au 3e rang à 21 centièmes de seconde du temps de référence 1 min 3 s 660/1000, établi par Max Verstappen (Red Bull).

Le Néerlandais a terminé juste devant le vainqueur du premier Grand Prix de la saison, le Finlandais Valtteri Bottas, par une très courte marge de 43 millièmes de seconde.

Le Québécois Lance Stroll a gagné une place par rapport à la première séance et s'est classé 4e, en 1:04,24, au terme de ses 43 tours (+0,581).

Tout comme lors des premiers essais libres, Stroll s'est vu refuser des chronos pour avoir quitté la piste des quatre roues.

Je suis content de la voiture, a-t-il dit. Il semble que nous soyons encore compétitifs. Nous avons essayé de nouveaux réglages afin d'améliorer le comportement de la voiture sur ce circuit qu'on commence à bien connaître. On ne sait pas si la séance de qualification aura lieu, mais nous sommes déjà bien placés.

Toutes les voitures du top 10 ont réalisé leurs meilleurs chronos en pneus tendres.

Vettel (vraiment) très loin

Lewis Hamilton (Mercedes-Benz) n'a pu faire mieux que le 6e temps à 68 centièmes de Verstappen, tandis que Sebastian Vettel (Ferrari) a échoué au 16e rang (+1,953, pneus mi-durs) derrière la Williams de George Russell.

Nous n'avons pas attaqué à fond, nous avons roulé avec un niveau de performance inhabituel pour un vendredi, a admis Toto Wolff, directeur de l'équipe Mercedes-Benz. La voiture est complètement instable dans les virages lents et moyens. Mais nous récoltons des données pour tout, il faut prendre le temps de les étudier.

Le Torontois Nicholas Latifi (Williams) a pris le 17e rang (+ 1,995), à deux millièmes de seconde de la Ferrari de Vettel. Après ses soucis de la première séance, Latifi a bien travaillé dans la deuxième, terminant devant les deux pilotes de l'équipe américaine Haas.

Ça s'est mal passé dans la première séance, car la boîte a lâché, a expliqué Latifi. La deuxième séance a été plus positive, car j'étais vraiment plus à l'aise dans la voiture qu'il y a une semaine, après avoir fait modifier quelques réglages.

En matinée, le Canadien a en effet perdu beaucoup de temps de piste.

La boîte de vitesses de sa FW43 a flanché à la 29e minute, et le Canadien a dû abandonner sa voiture, éteinte, à la sortie du virage no 5 dans son septième tour. Une heure de travail perdue.

La Williams de Nicholas Latifi est installée sur le camion-remorque.

La Williams de Nicholas Latifi

Photo : Getty Images / JOE KLAMAR

Charles Leclerc (Ferrari) a réussi le 9e chrono (+1,046), ce qui rassure un peu son coéquipier.

La voiture se comporte bien mieux qu'il y a une semaine, a dit Vettel, qui a fait de longues séquences de tours. Ça veut dire que les nouvelles composantes que nous avons apportées fonctionnent. Il faut maintenant optimiser l'auto avec ces nouvelles pièces.

Il y a eu une grosse sortie de piste de l'Australien Daniel Ricciardo à la 18e minute de la séance. Il a perdu le contrôle de sa Renault RS20, est parti en survirage dans le virage no 9 et après avoir traversé le bac à gravier, est allé s'encastrer dans les pneus de protection.

La Renault RS20 de Daniel Ricciardo a frappé les pneus de protection.

La Renault RS20 de Daniel Ricciardo

Photo : Twitter / Renault F1

La voiture a subi de lourds dommages, mais la visite obligatoire au centre médical du circuit a confirmé que Ricciardo n'a pas été blessé.

La séance a été interrompue pendant 12 minutes.

Le Britannique Lando Norris (McLaren), 3e du premier Grand Prix, sera pénalisé de trois places sur la grille de départ dimanche.

La direction de course lui reproche d'avoir dépassé le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) sous drapeau jaune lors de la première séance d'essais libres, ce qui est interdit.

Il est prévu beaucoup de pluie samedi à Spielberg, avec des orages. Il est déjà envisagé que la séance de qualification soit annulée si le temps était trop mauvais samedi.

Red Bull et Racing Point ferment la porte à Vettel pour 2021

L'avenir de Vettel est en suspens depuis l'annonce surprise à la mi-mai de sa séparation d'avec Ferrari l'an prochain.

Vendredi, Red Bull et Racing Point ont fermé la porte à un recrutement la saison prochaine de l'Allemand, dont le contrat avec Ferrari ne sera pas renouvelé.

Nous ne nous attendions pas à ce qu'il soit sur le marché cette année et notre engagement va à nos pilotes actuels, a dit, sur la chaîne britannique Sky Sports F1, Christian Horner, directeur de Red Bull. Malheureusement, (le recrutement de Vettel) n'est pas possible pour nous.

Sebastian Vettel est pensif, et serre les poings.

Sebastian Vettel

Photo : Getty Images / Mark Thompson

Sebastian Vettel a remporté ses quatre titres mondiaux avec Red Bull de 2010 à 2013.

Le dirigeant de Racing Point (qui deviendra Aston Martin en 2021), Otmar Szafnauer, a pour sa part réitéré en conférence de presse avoir conclu des contrats de longue durée avec ses pilotes.

Résultats de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Styrie :

  1. Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:03,660 (27 tours)
  2. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:03,703 (36)
  3. Sergio Pérez (MEX/Racing Point-Mercede-Benz) 1:03,877 (43)
  4. Lance Stroll (CAN/Racing Point-Mercedes-Benz) 1:04,241 (43)
  5. Carlos Sainz fils (ESP/McLaren-Renault) 1:04,333 (45)
  6. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:04,348 (27)
  7. Alexander Albon (THA/Red Bull-Honda) 1:04,437 (29)
  8. Lando Norris (GBR/McLaren-Renault) 1:04,541 (31)
  9. Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:04,706 (35)
  10. Esteban Ocon (FRA/Renault) 1:04,746 (32)
  11. Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:04,757 (37)
  12. Daniil Kvyat (RUS/AlphaTauri-Honda) 1:05,050 (34)
  13. Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:05,152 (23)
  14. Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Sauber-Ferrari) 1:05,365 (36)
  15. George Russell (GBR/Williams-Mercedes-Benz) 1:05,588 (34)
  16. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:05,613 (40)
  17. Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:05,655 (49)
  18. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:05,790 (36)
  19. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:06,096 (38)
  20. Daniel Ricciardo (AUS/Renault) non chronométré (2, accident)
Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !