•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chine met un frein aux rendez-vous sportifs internationaux

Une vue générale de la ligne droite des puits du circuit international de Shanghai

Le circuit international de Shanghai

Photo : Getty Images / Mark Thompson

La Presse canadienne

La Chine a indiqué qu'elle n'accueillerait plus aucun événement sportif international du reste de l'année, exception faite des épreuves tests en vue des Jeux olympiques d'hiver de 2022, qui auront lieu à Pékin et dans la ville voisine de Zhangjiakou.

Cette mesure imposée par l'administration générale des sports vise au moins six tournois de la WTA, dont les finales, à Shenzhen, en novembre. La Chine devait aussi présenter quatre tournois de l'ATP.

Deux importants tournois de golf, le Championnat HSBC chez les hommes et un tournoi de la LPGA, étaient programmés à Shanghai.

Xiamen devait, quant à elle, accueillir les Championnats d'Asie d'escalade en octobre, tandis que Guangzhou était l'hôte des finales du World Tour de badminton en décembre.

Cette décision rend également impossible que le Grand Prix de formule 1 de Shanghai, prévu en avril, mais reporté, soit ajouté au calendrier du circuit. Elle touche également deux courses cyclistes à étapes : le Tour de Guangxi (octobre) et le Tour de l'île de Chongming.

La Chine a majoritairement contenu la transmission locale du coronavirus, mais demeure sur ses gardes en ce qui a trait à une contamination étrangère.

Pour expliquer sa décision, l'administration générale des sports a cité la science et l'ordre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Sports