•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Redskins de Washington : des leaders autochtones font pression sur la NFL

Des casques de football.

Des casques des Redskins de Washington

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

Associated Press

Plusieurs organisations et leaders autochtones ont envoyé lundi une lettre au commissaire de Ligue nationale de football, Roger Goodell, dans laquelle ils demandent à la NFL de forcer le propriétaire des Redskins de Washington, Dan Snyder, à changer le nom de son équipe immédiatement.

La lettre, obtenue par l'agence Associated Press, est signée par 15 militants autochtones. Elle demande à l'équipe et à la NFL de ne plus utiliser des noms, des images et des logos autochtones, avec une attention particulière à l'équipe de Washington qui a lancé, la semaine dernière, un processus complet de révision de son nom.

Les groupes s'attendent que la NFL s'engage dans un processus de réconciliation robuste et significatif avec les leaders, les tribus et les organisations autochtones pour effacer des décennies de violence psychologique et d'autres sérieux préjudices que ce nom raciste a causés aux peuples autochtones.

La NFL n'a pas immédiatement répondu à un message confirmant la réception de la lettre. La semaine dernière, Roger Goodell avait exprimé son soutien au processus de révision du nom amorcée par Dan Snyder.

Depuis qu'il a fait l'achat des Redskins en 1999, il n'avait affiché aucun désir d'en changer le nom. La semaine dernière, les commanditaires FedEx, PepsiCo, Nike et Bank of America ont fait savoir qu'ils avaient demandé le changement. Plusieurs boutiques en ligne ont retiré de leur offre les articles associés à l'équipe.

Frederick Smith, président-directeur général de FedEx, est un propriétaire minoritaire, et la compagnie est le commanditaire du stade des Redskins, situé à Landover, au Maryland. Le déluge inattendu de commanditaires critiquant le nom de l'équipe a incité la révision annoncée vendredi.

Ce processus permet à l'équipe de tenir compte non seulement de la grande tradition et la grande histoire de la concession, mais aussi de l'opinion de nos anciens joueurs, de l'organisation, de commanditaires, de la Ligue nationale de football et de la communauté locale qu'elle est fière de représenter sur le terrain et à l'extérieur, a expliqué Dan Snyder.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports