•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump s'attaque à Wallace et à la décision d'interdire le drapeau confédéré

Il parle dans un micro.

Le président américain Donald Trump

Photo : Associated Press / Alex Brandon

La Presse canadienne

Après un week-end passé à promouvoir la division, le président Donald Trump s'est attaqué au seul pilote noir de la NASCAR et a critiqué la décision d'interdire le drapeau confédéré pendant les courses et sur les sites.

Exploitant les tensions raciales, il a accusé à tort Bubba Wallace d'avoir mis en oeuvre un canular après qu'un des membres de l'équipe eut découvert un nœud coulant dans le garage assigné au pilote. Le mois dernier, les autorités fédérales ont statué que la corde y était suspendue depuis au moins le mois d'octobre dernier et ne constituait pas un crime haineux. Wallace a maintenu que la corde avait été confectionnée avec un nœud coulant.

Bubba Wallace s'est-il excusé auprès de tous ces grands pilotes et officiels de NASCAR qui sont venus à son aide, se sont tenus à ses côtés, et étaient prêts à tout sacrifier pour lui, seulement pour découvrir que le tout n'était qu'une autre supercherie, a écrit Trump sur son compte Twitter.

Le gazouillis survient après que le président républicain eut utilisé deux discours le Jour de l'indépendance pour accentuer les divisions aux États-Unis en accusant les manifestants qui ont réclamé plus de justice raciale de s'engager dans une campagne sans merci pour effacer l'histoire du pays. Les remarques ont servi d'appel direct à sa base politique, y compris aux nombreux électeurs blancs mécontents, à moins de quatre mois du jour du scrutin.

La porte-parole de la Maison-Blanche, Kayleigh McEnany, a défendu la décision du président de revenir sur l'affaire Wallace, déclarant lors d'une entrevue à Fox News que le président a simplement souligné que nous devons laisser les faits sortir avant de porter un jugement.

Wallace, originaire de l'Alabama, a joué un rôle actif dans la promotion de l'égalité raciale. Il a porté une chemise avec le message Je ne peux pas respirer. Il a disputé la course avec la mention Black Lives Matter sur sa voiture en Virginie et a réussi à faire pression pour l'interdiction du drapeau confédéré en NASCAR.

Il porte un chandail sur lequel est inscrit un slogan du mouvement Black Lives Matter.

Le seul pilote afro-américain de la série Nascar, Bubba Wallace, respecte un moment de silence avant la course de dimanche à l'Atlanta Motor Speedway.

Photo : Getty Images / Chris Graythen

Pendant plus de 70 ans, ce drapeau controversé a couramment fait partie du spectacle lors des courses de NASCAR. La série a d'abord tenté d'interdire le drapeau confédéré il y a cinq ans, mais n'a rien fait pour passer de la parole aux actes.

Même si Trump a prétendu que les cotes d'écoute du NASCAR étaient en baisse, elles étaient en fait en hausse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports