•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Impact met à pied le directeur de son Académie

Philippe Eullaffroy

Philippe Eullaffroy était le directeur de l'Académie de l'Impact de Montréal depuis 2010.

Photo : Impact de Montréal

Radio-Canada

L'Impact de Montréal a procédé, vendredi, à plusieurs licenciements, dont celui de Philippe Eullaffroy.

En raison de la situation dans laquelle le club a été plongé depuis la mi-mars, l’Impact de Montréal a dû procéder vendredi à des mises à pied permanentes et quelques mises à pied temporaires dans certains services de l’organisation. Les décisions ont été difficiles à prendre et mûrement réfléchies, a annoncé l'équipe dans un communiqué.

Depuis le début de la pandémie, l’organisation et ses propriétaires ont été loyaux envers l’administration et n’avaient fait aucun licenciement et aucune réduction salariale, et ce, malgré la situation difficile. Toutefois, nous sommes désormais dans un nouveau contexte économique, où les revenus ont grandement diminué. Ces changements ne sont pas dus uniquement à ces répercussions financières. Il s’agit d’une restructuration de nos effectifs pour surmonter cette nouvelle réalité qui nous frappe en 2020 et que nous allons devoir affronter dans les années à venir, poursuit le club.

L'Impact ne spécifie pas le nombre d'employés qui ont été mis à pied, mais un porte-parole a confirmé à Radio-Canada Sports que Philippe Eullaffroy était du nombre, après que l'information a été révélée par la station montréalaise 91,9 Sports.

Philippe Eullaffroy a été nommé directeur de l'Académie de l'Impact lors de l'ouverture de son centre de développement des jeunes joueurs en 2010.

Né à Troyes, en France, et détenteur d'un doctorat en toxicologie de l'environnement de l'UQAM, il a été entraîneur des académies des clubs professionnels du Stade de Reims et de Troyes, de 1999 à 2005, avant de s'établir au Québec où il a été entraîneur des équipes de soccer de McGill, puis de l'Attak de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports