•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Clavel n’a pas perdu la forme

Une boxeuse avec des gants dans un gymnase

Kim Clavel à l'entraînement

Photo : Radio-Canada

Jean-François Chabot

À moins de trois semaines de son retour dans le ring à Las Vegas, Kim Clavel s'entraîne rondement aux côtés des entraîneurs Danielle Bouchard et Stéphan Larouche.

Joint par Radio-Canada Sports, Larouche a laissé entendre que la boxeuse est déjà en excellente condition physique.

Au cours des semaines où elle a troqué ses gants de boxe pour le sarrau et le masque d’infirmière, elle est restée très active.

Elle s’entraînait, elle bougeait même pendant la nuit. Elle courait. Elle faisait du combat simulé (shadow boxing). Elle faisait du sac sur ses coussins de divan. Elle n’était donc pas trop rouillée. Les athlètes, c’est dans leur ADN de s’entraîner. C’est donc plus facile [de se remettre en marche, NDLR], a dit Larouche.

La question de la COVID-19 ne semble pas constituer un obstacle pour traverser la frontière canado-américaine. Les athlètes professionnels peuvent le faire pour les besoins de leur travail.

Formalités à compléter

Étant donné que sa licence de boxeuse est venue à échéance au cours des dernières semaines, Kim Clavel doit déposer une demande de renouvellement auprès de la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ).

Stéphan Larouche a indiqué que les choses suivaient leur cours et que tout devrait normalement rentrer dans l'ordre au cours des prochains jours.

Pour ce faire, Clavel (11-0, 2 K.-O.) doit se soumettre à un examen médical complet pour démontrer qu’elle est apte à monter dans un ring. En temps normal, cette licence peut même être délivrée à la pesée, la veille du combat.

Une fois franchie, cette étape permettra à la championne de la NABF des mi-mouches de partir aux États-Unis la tête tranquille. Clavel et les membres de son équipe devraient normalement se diriger vers Las Vegas le 18 juillet.

Contre qui?

De son côté, le promoteur Yvon Michel (GYM) a indiqué que l’identité de l’adversaire de Clavel pour le combat du 21 juillet avait déjà été communiquée à la principale intéressée.

Kim connaît son adversaire depuis longtemps, mais Top Rank nous a demandé de ne pas la révéler. Ils ont leur propre agenda là-dessus. Ils ont été bien stricts pour les annonces. On leur doit cette courtoisie de les laisser faire les annonces officielles, a indiqué Michel.

Il a toutefois précisé que la ceinture de la NABF ne sera pas à l’enjeu dans ce combat de huit rounds qui sera présenté en direct sur le réseau ESPN.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports