•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Redskins envisagent de changer leur nom, jugé raciste

Des casques de football.

Des casques des Redskins de Washington

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

Radio-Canada

Les Redskins de Washington ont annoncé vendredi qu'ils entamaient un « examen approfondi » de leur nom, jugé raciste par leurs commanditaires, dont FedEx, qui a formellement demandé la veille que l'équipe change son identité.

L'annonce est une volte-face importante de la part du propriétaire Dan Snyder, qui avait déclaré en 2013 qu'il ne changerait jamais le nom de l'équipe. De nombreuses voix s'élèvent depuis plusieurs années pour que les Redskins adoptent une nouvelle identité, que l'équipe porte depuis 1933.

À la lumière des événements récents ayant eu cours dans notre pays et des réactions de notre communauté, les Redskins de Washington annoncent un examen approfondi du nom de l'équipe. Cet examen formalise les discussions initiales que l'équipe a eues avec la NFL dans les dernières semaines, peut-on lire dans le communiqué.

Ce processus permet à l'équipe de prendre en compte la riche tradition de l'équipe et l'histoire de la franchise, mais d'écouter également nos anciens, notre organisation, nos commanditaires, la NFL et notre communauté locale que nous sommes fiers de représenter sur le terrain et en dehors de celui-ci, écrit Dan Snyder dans ce même communiqué.

Le commissaire de la NFL, Roger Goodell, a déclaré que nous avons eu dans les dernières semaines des discussions avec Dan [Snyder] et que nous soutenons cette étape importante.

La semaine dernière, 87 firmes d'investissement, gérant au total 820 milliards de dollars américains, ont demandé à FedEx, à PepsiCo et à Nike, qui commanditent les Redskins, de mettre fin à leur partenariat avec l'équipe.

FedEx, qui détient les droits d'appellation du stade des Redskins, a déclaré dans un communiqué, jeudi, qu'elle avait transmis à l'équipe qui est à Washington notre demande qu'ils changent le nom de l'équipe.

L'entreprise a déboursé plus de 200 millions de dollars en 1998 pour détenir les droits d'appellation du stade de l'équipe jusqu'en 2025. Son PDG, Frederick Smith, est également propriétaire minoritaire des Redskins.

En 2014, les actionnaires de FedEx avaient voté pour permettre aux Redskins de garder leur nom après que la multinationale eut reçu une plainte de la nation Oneida, du Wisconsin.

Nike, qui détient les droits de l'équipement et des produits dérivés de la NFL, a pour sa part retiré tous les articles aux couleurs des Redskins de son site Internet jeudi.

La mairesse de Washington, Muriel Bowser, et la représentante du District de Columbia Eleanor Holmes Norton ont également demandé publiquement dans les dernières semaines que l'équipe change de nom.

Les Redskins ne sont pas la seule équipe sportive à avoir subi des pressions dans les dernières années pour abandonner leur identité controversée. En avril 2019, après une campagne de ses étudiants autochtones, l'Université McGill a abandonné le nom de Redmen pour ses équipes sportives.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports