•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Eskimos libèrent Christion Jones pour des propos homophobes

Christion Jones

L'ex-porteur de ballon des Eskimos d'Edmonton Christion Jones

Photo : La Presse canadienne / Peter Power

Radio-Canada

Les Eskimos d'Edmonton ont libéré le porteur de ballon Christion Jones, dimanche, une journée après qu'il eut envoyé une série de gazouillis homophobes.

Après un message initial dans lequel il indiquait [qu'un] homme ne devrait pas être avec un homme [et] une femme ne devrait pas être avec une femme, Jones a envoyé une cinquantaine de gazouillis dans la journée de samedi à ses détracteurs sans démordre de sa position.

De nombreuses célébrations de la Fierté étaient organisées le 27 juin un peu partout autour du globe.

Nous appuyons la communauté LGBTQ2+ et nous condamnons les propos de Christion Jones. Il n'y a aucune place pour ces opinions dans notre équipe, ont écrit les Eskimos dans un communiqué annonçant la libération du porteur de ballon, dimanche.

Après sa libération, Jones s'est excusé dans un autre message sur son compte Twitter : Mes propos étaient blessants, douloureux et ne servaient à rien. J'ai ajouté aux difficultés d'une communauté à vivre une vie libre dépourvue d’oppression. Je m'excuse sincèrement. J'étais dans le tort.

La Ligue canadienne de football a également publié un communiqué indiquant qu'il n'y avait pas de place dans la ligue pour des commentaires discriminant que ce soit la religion, la race, le genre ou l'orientation sexuelle d'une personne.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !