•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eugenie Bouchard mord la poussière à Charleston

Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard

Photo : Getty Images / Clive Brunskill

La Presse canadienne

La Canadienne Eugenie Bouchard a baissé pavillon 3-6 et 6-7 (7/9) devant l'Américaine Sloane Stephens au tournoi par équipe de Charleston, vendredi, après avoir mené au pointage dans chacune des manches.

Gagnante la veille en Caroline du Sud contre sa compatriote Leylah Annie Fernandez, Bouchard a cette fois-ci bousillé des coussins de 3-1 et 5-2 aux premier et second actes avant de subir la défaite.

Stephens, 37e au classement de la WTA, a comblé les deux retards pour enregistrer une première victoire contre Bouchard, 332e, depuis le tournoi de Pékin, en Chine, en 2013.

La Québécoise avait vaincu l'Américaine lors de leurs deux derniers duels, en 2016, d'abord au tournoi d'Indian Wells, en Californie, puis aux Jeux olympiques de Rio, au Brésil.

Plus tôt cette année, avant la pause décrétée par l'ATP et la WTA, le 8 mars, afin de lutter contre la COVID-19, Bouchard avait remporté deux matchs au tournoi d'Auckland et aux Internationaux d'Australie pour atteindre les quarts de finale en Nouvelle-Zélande et le troisième tour des qualifications à Melbourne.

Bouchard s'était ensuite inclinée d'entrée de jeu au Challenger de Newport Beach en Californie.

Par ailleurs, la Canadienne Bianca Andreescu a renoncé à ce tournoi, mardi, puisqu'elle jugeait qu'il était un peu prématuré de disputer ce tournoi d'exhibition. Elle s'est blessée au genou gauche en octobre aux finales de la WTA de Shenzhen, en Chine, et n'a plus rejoué depuis.

Les organisateurs de la compétition de Charleston prévoient effectuer un don important aux travailleurs du domaine de la santé de l'Université de la Caroline du Sud au terme de l'événement qui s'achèvera dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !