•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Recours collectif de Daniel Carcillo : la LCH lance un comité sur les abus

Daniel Carcillo

Daniel Carcillo alors qu'il jouait pour les Penguins de Pittsburgh.

Photo : Associated Press / Ann Heisenfelt

La Presse canadienne

La Ligue canadienne de hockey (LCH) a convenu de la mise sur pied d'un comité d'examen indépendant pour revoir les politiques et les pratiques actuelles de l'organisation en matière de viol, d'abus, de harcèlement et d'intimidation, une semaine après le dépôt d'un recours collectif à son endroit par l'ancien joueur de la LNH Daniel Carcillo.

Nous sommes profondément troublés par les allégations contenues dans la récente demande de recours collectif, dont la plupart sont historiques par leur nature même, mais nous considérons que celles-ci ne reflètent pas l'expérience générale que vivent nos joueurs dans la LCH aujourd'hui, peut-on lire dans le communiqué publié vendredi.

Peu importe le moment, poursuit la LCH, nous prenons ces allégations très au sérieux, car la protection de nos joueurs a été, et elle est toujours, notre principale préoccupation.

La LCH annoncera l'identité de ceux qui siégeront à ce comité plus tard cet été, et le processus de révision devrait être terminé à temps pour la saison 2020-2021.

Nous accueillerons favorablement les conclusions du comité d'examen indépendant afin de nous assurer que nous offrons l'expérience la plus sécuritaire qui soit pour un joueur dans le hockey et le sport amateur, a encore ajouté la LCH.

Le cabinet d'avocats représentant Carcillo et un autre ex-joueur, Garrett Taylor, indiquait la semaine dernière que l'action en justice est au nom des jeunes âgés de 15 à 17 ans qui ont été agressés sexuellement et physiquement, harcelés ou maltraités alors qu'ils étaient loin de la maison à jouer pour les équipes de la LCH. Aucune des allégations n'a été prouvée devant les tribunaux.

La LCH et ses trois organisations membres, la Ligue de l'Ouest (WHL), la Ligue de l'Ontario (OHL) et la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), sont visées dans cette affaire, tout comme les 60 équipes qui font partie de la LCH.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports