•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blessé, Eleider Alvarez ne pourra se battre le 16 juillet

Il se repose sur les câbles dans un ring.

Le boxeur Eleider Alvarez

Photo : Radio-Canada

Jean-François Chabot

Blessé à l’épaule droite la semaine dernière durant une séance d’entraînement, Eleider Alvarez ne sera pas en mesure d’affronter Joe Smith fils, le 16 juillet, à Las Vegas.

Le diagnostic posé par le Dr Francis Fontaine oblige Alvarez (25-1, 13 K.-O.) à recevoir des traitements anti-inflammatoires et à interrompre ses séances de combats simulés pour les quatre prochaines semaines.

Du coup, le Groupe Yvon Michel (GYM) a informé son partenaire américain Top Rank de l’impossibilité pour Alvarez de respecter la date prévue pour la tenue du duel éliminatoire pour le titre vacant des mi-lourds de la WBO.

À la lumière des nouvelles circonstances, GYM espère que Top Rank acceptera de reporter la présentation du combat.

Tout le monde est conscient que c’est un des très bons combats à présenter au cours de l’été. Pour eux autres (Top Rank), ils ont un échiquier où il y a beaucoup de logistique à voir. Ils ont eu plusieurs annulations, des blessures, la COVID. Donc, c’est très complexe pour eux. Mais je suis convaincu qu’on va trouver une place pour ce combat-là.

Yvon Michel, promoteur de boxe

Dans un communiqué officiel de GYM, l’entraîneur Marc Ramsay indique que son protégé doit retrouver tous ses moyens avant d'affronter Smith (25-3, 20 K.-O.), n’importe quand à compter de la mi-août.

Michel a aussi confié à Radio-Canada Sports que si Alvarez était déçu de la tournure des événements, il comprenait bien la situation.

Eleider est évidemment déçu parce qu’il s’entraîne depuis longtemps. Il s’était remis à l’entraînement durant la COVID parce qu’on lui avait demandé d’être stand-by. C’est sûr qu’il aurait aimé mieux se battre le 16 juillet, mais il comprend très bien la situation. Il sait où il est classé internationalement. Il connaît l’enjeu du combat. Il était d’accord avec tout le monde que c’était mieux de le retarder un peu, a renchéri le promoteur.

Top Rank n’a pas encore répondu à la demande du promoteur québécois. D'ailleurs, le site spécialisé BoxRec n'affiche déjà plus l'annonce du combat sur la fiche des deux boxeurs.

Rappelons que le vainqueur de l’affrontement entre Alvarez et Smith devait ensuite se mesurer, quelque part au début de 2021, au gagnant de l’autre demi-finale entre les Russes Maksim Vlasov et Umar Salamov.

Par ailleurs, c'est le 21 juillet, à Las Vegas, que la Québécoise Kim Clavel (11-0, 2 K.-O.) livrera son prochain combat. On ne connaît pas encore l'identité de son adversaire.

Je suis tellement heureuse et reconnaissante de cette chance qui me permet de monter sur le ring pour une première fois, aux États-Unis, et spécialement lors d'un show ESPN à Las Vegas. C'est un rêve devenu réalité. C'est un moment important pour ma carrière de boxeuse. Mon équipe et moi avons hâte à ce combat, nous comptons les jours, a indiqué la lauréate du trophée ESPY Pat-Tillman 2020 dans un communiqué publié par GYM, jeudi en fin d'après-midi.

Pas pour tout de suite les combats au Québec

Comme les autres sports de combat, la boxe devra prendre son mal en patience puisque la santé publique québécoise n’a toujours pas déconfiné ce secteur d’activités jeudi après-midi.

Ce n'est pas exactement l'annonce qu'espéraient les promoteurs de boxe de la province, notamment Camille Estephan, d'Eye of the Tiger Management, qui souhaitait mettre sur pied un gala à huis clos le 18 juillet prochain.

Il faut s'armer de patience, a-t-il déclaré à La Presse canadienne. Nous visons maintenant la date du 25 juillet. Nous avons des raisons de penser que la semaine prochaine, nous aurons de bonnes nouvelles.

Ils font les choses par étape et nous ne sommes simplement pas rendus à déconfiner les sports de combat. Mais si on peut jouer au hockey avec tout ce que ça implique, je ne vois pas pourquoi les sports de combat sont encore exclus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports