•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ariane Fortin-Brochu candidate à la présidence de Boxe Québec

Elle pose devant des sacs dans un gymnase.

Ariane Fortin-Brochu

Photo : Radio-Canada

Jean-François Chabot

La Fédération québécoise de boxe olympique tiendra son assemblée générale de façon virtuelle samedi. Les postes de président et de secrétaire-trésorier seront à pourvoir.

Le conseil d’administration comprend cinq postes qui sont renouvelés tous les deux ans. Ceux de la vice-présidente Diane Béchard, du vice-président (entraîneurs) Denis Hince et du vice-président (officiels) Jaime Vargas l’ont été en 2019.

L’actuel président Pierre Chiasson doit donc, en principe, solliciter un nouveau mandat de deux ans. Il est déjà acquis, s’il se représente, qu'il ne sera pas seul dans l’arène.

L’ancienne athlète olympique et double championne du monde Ariane Fortin-Brochu briguera les suffrages pour diriger Boxe Québec, où elle occupe le poste de secrétaire-trésorière depuis 2018.

Mon objectif est de mieux faire les choses. Je vois ça comme un travail d’équipe. Je pense qu’il est important de consolider ce que l’on a acquis depuis l’an dernier. On veut que le travail à la fédération continue de se faire de façon plus transparente, que le processus de sélection (des athlètes, des entraîneurs et des officiels) et les critères de décisions soient connus de tous, a-t-elle dit pour expliquer sa décision de se présenter à la tête de ce qui, dans les faits, est d’abord un organisme sans but lucratif.

Une autre ancienne boxeuse, Claudia Marisol, également ancienne employée d'Eye of the Tiger Management (EOTTM) durant quatre ans, vise le poste de secrétaire-trésorière.

Le président actuel, Pierre Chiasson, qui a été précédé dans cette chaise pendant six ans par sa conjointe et actuelle vice-présidente, Diane Béchard, n’a pas répondu aux appels répétés de Radio-Canada Sports.

L’assemblée générale de samedi réunira en visioconférence les membres votants de la fédération. Ceux-ci proviennent notamment des quelque 115 clubs officiellement répertoriés par Boxe Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports