•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les entreprises japonaises voudront-elles investir encore dans Tokyo 2020?

Le stade principal des Jeux olympiques de Tokyo

Le stade principal des Jeux olympiques de Tokyo

Photo : Getty Images / Carl Court

Associated Press

Les entreprises japonaises seront mises à nouveau à contribution pour éponger la facture du report des Jeux de Tokyo.

Le comité d'organisation de Tokyo 2020 a pu compter sur l'appui inconditionnel des entreprises japonaises. Les commanditaires locaux ont investi plus de 3,3 milliards de dollars américains dans l'aventure olympique.

C'est deux fois plus que pour les Jeux olympiques précédents, précise l'Associated Press, et ce montant représente 60 % des investissements du secteur privé dans le budget d'exploitation.

La vente des billets représente 14 % du budget, or si la pandémie menace encore en 2021, la possibilité de présenter les Jeux à huis clos a été envisagée, et il faudra combler le manque à gagner.

C'est pourquoi le comité d'organisation doit entrer en contact avec les entreprises japonaises.

Nous comptons entreprendre ces discussions dans un avenir très rapproché, a précisé Masa Takaya, porte-parole de Tokyo 2020 dans une rencontre de presse virtuelle. Il faut revoir les contenus des contrats.

Selon un sondage effectué par la télévision publique NHK, deux tiers des commanditaires hésitent à s'engager pour une année supplémentaire.

Nous travaillons très fort à trouver d'autres entreprises intéressées à investir, a ajouté Masa Takaya.

Selon le quotidien Asahi, le comité d'organisation envisage d'augmenter les tarifs publicitaires de ces entreprises, au nombre de 67, dont la grande majorité a fait affaire avec l'agence de publicité japonaise Dentsu qui travaille en exclusivité sur les dossiers de Tokyo 2020.

Comment en demander plus à des entreprises qui ont déjà souffert financièrement de la pandémie, se demande le quotidien japonais, qui estime que le report d'un an coûtera entre 2 et 6 milliards de dollars. Les discussions s'annoncent difficiles.

Tokyo 2020 dit avoir déjà revu les contrats avec les entreprises du programme TOP, qui ont signé des partenariats à long terme avec le CIO.

Les partenaires du programme TOP du Comité international olympique (juin 2020)

Les partenaires du programme TOP du Comité international olympique (juin 2020)

Photo : CIO

Le CIO a déjà prévu d'investir 650 millions de dollars dans l'opération de report des Jeux. Le reste de la facture devra être payé par le comité organisateur et les différents paliers de gouvernement.

Selon un audit gouvernemental, le secteur public, tous secteurs confondus, aurait déjà englouti 25 milliards de dollars dans les projets liés à l'organisation des Jeux.

Parmi les idées du comité d'organisation pour couper dans les dépenses, il y a la diminution du relais de la flamme et une présentation commune des cérémonies d'ouverture et de fermeture pour les Jeux olympiques et paralympiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !