•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Novak Djokovic atteint de la COVID-19, dur coup pour la relance du tennis

Un joueur se prend le menton après un échange.

Novak Djokovic

Photo : Getty Images / William West

Radio-Canada

Un quatrième participant à l'Adria Tour a été déclaré positif au nouveau coronavirus. Et non le moindre. Novak Djokovic a révélé avoir contracté la COVID-19, mardi, pour s'ajouter à la liste des joueurs contaminés qui comprend Borna Coric, Grigor Dimitrov et Viktor Troicki.

Le Serbe de 33 ans, qui trône au sommet du classement de l'ATP, ne ressent aucun symptôme, dit le communiqué publié par son personnel.

Cette annonce met un terme à ce rassemblement festif autour du tennis, ternit l'image du no 1 mondial et risque d'altérer la reprise du circuit ATP en août.

Je suis profondément désolé que notre tournoi ait pu causer de tels dommages, a déclaré Novak Djokovic mardi soir sur Twitter. Nous avons eu tort, c'était trop tôt pour organiser un tel tournoi, a-t-il ajouté.

Dès notre arrivée à Belgrade, nous sommes allés passer le test. Mon résultat est positif, tout comme celui de [mon épouse] Jelena, alors que les résultats de nos enfants sont négatifs, avait précisé plus tôt Djokovic.

Le vainqueur de 17 tournois du grand chelem, dont les derniers Internationaux d'Australie en février 2020, a été vivement critiqué pour avoir organisé le tournoi et fait venir des joueurs d'autres pays durant la pandémie.

Dimitrov a été le premier joueur à annoncer, dimanche, avoir obtenu un résultat positif à la COVID-19 après la deuxième étape de l'Adria Tour, un événement de tennis caritatif sur deux week-ends, d'abord disputé à Belgrade, en Serbie, puis à Zadar, en Croatie. Il devait se terminer au Monténégro avant son annulation mardi.

Coric et Troicki lui ont emboîté le pas lundi et mardi, respectivement, le second révélant que sa femme, qui est enceinte, était également aux prises avec le virus.

Aucune mesure de distanciation physique n'a été observée lors des matchs. Les joueurs se sont donné des accolades sur le court et ont mangé ensemble sans aucune précaution. Ils sont aussi sortis torse nu en boîte (ont notamment été remarqués dans cet exercice Djokovic, Alexander Zverev et Grigor Dimitrov) et ont joué au basketball et au soccer sans aucune restriction de contact. Tout cela était conforme aux directives de déconfinement locales.

Nous avons organisé le tournoi au moment où le virus faiblissait, croyant que les conditions étaient réunies pour sa tenue, explique Djokovic. Je suis désolé pour chaque personne infectée [...] J'espère que le nombre de [personnes] contaminées n'augmentera pas.

Tout ce que nous avons fait au cours du dernier mois, nous l'avons fait avec des intentions sincères, confie la première raquette mondiale. Notre tournoi visait à unir et à partager un message de solidarité et de compassion dans toute la région.

Djokovic a indiqué qu'il s'est lui-même placé en isolement pendant 14 jours et qu'il effectuera un nouveau test de dépistage de la COVID-19 dans 5 jours.

Au début du mois, l'homme aux 79 titres sur le circuit de l'ATP avait qualifié d'extrêmes et impossiblesles mesures sanitaires réfléchies pour tenir les Internationaux des États-Unis à la fin de l'été à Flushing Meadows.

Il s'est exprimé au printemps contre une éventuelle vaccination obligatoire pour lutter contre le coronavirus, même si elle devenait obligatoire pour voyager.

L'Allemand Alexander Zverev, le Russe Andrey Rublev et le Croate Marin Cilic ont quant à eux reçu un résultat négatif à la COVID-19 après avoir participé à l'Adria Tour.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports