•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Blue Jays ferment leur centre d’entraînement en Floride

Un joueur de baseball frappe la balle.

Eduard Pinto alors dans l'uniforme des Blue Jays de Dunedin

Photo : Blue Jays de Dunedin

Radio-Canada

Les Blue Jays de Toronto ont fermé leur centre d’entraînement à Dunedin, en Floride, vendredi, après que l'un de leurs joueurs a montré des symptômes de la COVID-19.

L’identité de celui qui faisait partie des 40 joueurs présents au camp n’a pas été révélée par l'équipe dans son communiqué.

Selon les informations recueillies par le réseau Sportsnet, le joueur des Blue Jays, un lanceur, aurait passé du temps en compagnie d’espoirs des ligues mineures des Phillies de Philadelphie, eux-mêmes aux prises avec une éclosion.

À noter que moins de 4 km séparent le camp des Blue Jays de celui des Phillies, à Clearwater.

Le joueur des Blue Jays a été testé et attend le résultat des analyses de laboratoire, de même qu'une certaine partie du personnel de l'équipe présent en Floride. L'équipe assure suivre le protocole du baseball majeur pour un tel scénario.

Huit cas chez les Phillies

De leur côté, les Phillies de Philadelphie ont révélé que cinq joueurs et trois membres du personnel ont été déclarés positifs à la COVID-19.

Le camp a été fermé indéfiniment jusqu’à ce que les médecins de l'équipe évaluent la situation.

Cette nouvelle survient au moment où le baseball majeur et les joueurs négocient une entente pour décider du format écourté de la saison 2020.

Des joueurs de quelques équipes s’entraînent depuis un certain temps et les deux parties espéraient qu'ils soient testés mardi afin que les camps se remettent en marche le 26 juin.

La plupart des organisations souhaitaient que ces camps soient tenus dans leur stade plutôt qu’à leurs sites en Floride et en Arizona.

Le Lightning et Auston Matthews frappés

Plus tôt en après-midi, on apprenait que trois joueurs du Lightning de Tampa Bay étaient aussi atteints de la COVID-19. Selon TSN, deux membres du personnel de l’équipe ont également subi des tests qui se sont avérés positifs.

L’organisation de l’ouest de la Floride a été forcée de fermer son centre d’entraînement, mais pourrait le rouvrir si aucun autre cas n’est détecté parmi ses autres joueurs et employés.

Il appert, d'autre part, que la jeune vedette des Maple Leafs de Toronto, Auston Matthews, a elle aussi été déclarée positive à la COVID-19.

L'information divulguée par le quotidien Toronto Sun émane d'une source de la LNH n'ayant aucun lien avec l'organisation des Maple Leafs.

Matthews, 22 ans, s'entraînait près de chez lui à Scottsdale, en Arizona. Il est apparemment rentré à la maison, où il observe une quarantaine dans l'espoir d'être rétabli à temps pour l'ouverture du camp d'entraînement, à Toronto, le 10 juillet.

Son coéquipier et gardien de but, Frederick Andersen, qui a passé la majeure partie de son confinement chez Matthews, n'a pas été infecté. Il ne serait déjà plus en Arizona.

Deux cas de plus dans la MLS

Dans la MLS, un joueur de l'Inter Miami et un autre de l'Atlanta United ont été déclarés positifs à la COVID-19, après une série de tests obligatoires menés par leur équipe cette semaine.

Les athlètes en question n’ont pas été identifiés, mais ils seraient tous deux asymptomatiques et observent un protocole d'isolement.

On compte maintenant cinq cas au sein du circuit Garber. Des joueurs du FC Dallas, de l’Union de Philadelphie et du D.C. United ont aussi contracté le virus.

Les équipes se préparent pour le début du tournoi de relance de la MLS, à partir du 8 juillet, à Orlando, en Floride.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Sports