•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour réussi pour la Liga à Séville

Ils sont rassemblés sur le terrain devant des gradins vides, et crient leur joie.

Les joueurs du Séville FC célèbrent leur victoire.

Photo : Getty Images / CRISTINA QUICLER

Agence France-Presse

Après trois mois sans soccer, la Liga a célébré son retour en grande pompe jeudi soir dans un stade Pizjuan vide, entre masques et gants, où le Séville FC s'est imposé 2-0 dans le derby andalou contre le Betis pour le grand retour du championnat d'Espagne.

Le héros de la soirée a été l'ex-Marseillais Lucas Ocampos, buteur sur un tir de pénalité (55e), puis auteur d'une superbe talonnade décisive pour le but de la tête de Fernando (61e) qui a scellé la victoire du Séville FC, tandis que tous les projecteurs du monde du soccer étaient braqués sur ce derby de la 28e journée, premier match de Liga depuis l'arrêt des compétitions en Espagne le 12 mars.

Sans public, mais avec espoir! Comme le cri du coeur de ce partisan d'une soixantaine d'années devant le stade Pizjuan, avant le coup d'envoi, l'Espagne tout entière a pris le pouls du retour du soccer professionnel dans le pays, l'un des plus touchés du monde par la pandémie.

Après la reprise réussie des championnats en Allemagne (le16 mai) et au Portugal (le 3 juin), les projecteurs se sont braqués sur les champions du monde Nabil Fekir (Betis Séville), Jesus Navas (Séville FC) et les autres vedettes du ballon rond espagnol, qui ont marqué le retour dans un contexte de haute vigilance sanitaire.

Les joueurs ont retiré leurs masques dans le couloir, sont entrés sur la pelouse au son de l'hymne du SévilleFC, et après la minute de silence en hommage aux victimes de la pandémie, le coup d'envoi a été sifflé.

En début de soirée, pour accueillir les bus des deux équipes, environ 200 supporteurs masqués s'étaient réunis autour du stade Pizjuan, dans le centre de Séville. Le débat est déjà lancé en Espagne pour un éventuel retour d'une partie des amateurs dans les stades d'ici la fin juin.

Un système de vols et d'hôtels exclusivement réservés aux équipes a été mis en place par la Liga. Les déplacements au stade seront effectués dans deux autobus séparés pour les membres d'une même équipe, ou bien il sera demandé aux joueurs de venir dans leur véhicule individuel, et ils devront se soumettre à des tests de détection du coronavirus avant de pénétrer dans les vestiaires désinfectés.

Même protocole samedi à Majorque, où Lionel Messi, AntoineGriezmann et toutes les vedettes du FC Barcelone feront leur grand retour dans la compétition. Idem dans le petit stade champêtre Alfredo Di Stéfano, en banlieue nord de Madrid, où le grand Real Madrid de Zinédine Zidane et de Karim Benzema recevra Eibar, dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !