•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des joueurs professionnels s'unissent pour lutter contre le racisme au hockey

Il lève le bras droit pour saluer la foule après avoir été nommé parmi les étoiles d'un match.

Akim Aliu a joué sept matchs en deux saisons dans la LNH avec Calgary.

Photo : Getty Images / Mike Ridewood

Radio-Canada

Sept joueurs noirs qui ont joué ou qui jouent encore dans la Ligue nationale de hockey (LNH) ont annoncé lundi la création de l'Alliance pour la diversité au hockey (HDA), un groupe qui se donne comme mission d'éradiquer le racisme et l'intolérance dans leur sport.

En tant que membres de minorités qui jouent au hockey professionnel, nous nous sommes unis pour créer l'Alliance pour la diversité au hockey, écrivent Wayne Simmonds, Trevor Daley, Joel Ward, Matt Dumba, Chris Stewart, Evander Kane et Akim Aliu, dans le communiqué.

Kane et Aliu ont été désignés pour diriger le groupe. Aliu s'est fait connaître à l'automne pour sa dénonciation des méthodes de Bill Peters, qu'il a accusé de racisme pour des incidents survenus au début des années 2010. Il jouait alors sous ses ordres avec le club-école des Blackhawks de Chicago. Peters a ensuite démissionné de son poste d'entraîneur-chef des Flames de Calgary.

Notre mission est d’éradiquer le racisme et l’intolérance au hockey. Nous lutterons pour devenir une force qui créera un changement positif au sein de notre sport, mais aussi dans la société.

Une citation de :Les sept membres de l'Alliance pour la diversité au hockey

Bien que nous serons indépendants de la Ligue nationale de hockey (LNH), nous espérons pouvoir travailler de façon productive avec elle pour accomplir d’importants changements, poursuivent-ils. Nous croyons que l’imputabilité est importante afin de développer l’inclusion et la diversité pour tous ceux qui s'impliquent dans le hockey, en incluant les partisans et les dirigeants de la LNH.

Le groupe a l’intention de promouvoir son message à tous les niveaux du hockey en faisant appel à la communauté et en s’engageant auprès des jeunes. Il veut aussi rendre le hockey plus accessible et moins onéreux. Il s’est d’ailleurs entendu avec un commanditaire du monde fiscal et compte lancer une branche caritative au cours des prochaines semaines.

En créant notre alliance, nous sommes sûrs de pouvoir inspirer une nouvelle génération de joueurs et de partisans. Nous espérons que quiconque enfilera des patins ou s’assoira dans les gradins pourra le faire sans avoir à se soucier de sa race, de son sexe ou de son milieu socio-économique et qu’il pourra exprimer sa culture, son identité, ses valeurs et sa personnalité sans crainte de représailles.

Les hockeyeurs, comme nombre d'athlètes dans d'autres sports, ont été nombreux à se prononcer sur la question raciale et à partager leur indignation après la mort de George Floyd, un homme noir, pendant une intervention policière à Minneapolis, aux États-Unis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !