•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NFL admet avoir mal géré les protestations contre les inégalités raciales

Roger Goodell, commissaire de la NFL.

Roger Goodell, commissaire de la NFL

Photo : Getty Images / Tim Bradbury

Radio-Canada

Dans une vidéo mise en ligne vendredi soir, le commissaire de la NFL, Roger Goodell, déclare que la ligue et lui soutiennent fortement les joueurs qui expriment leur opposition aux inégalités et à l’inconduite policière à la suite de la mort de George Floyd, à Minneapolis, le 25 mai dernier.

La NFL estime qu’elle a eu tort d’ignorer les protestations des joueurs dans les dernières années et qu’elle approuve leur manifestation pacifique.

Nous, la NFL, condamnons le racisme et l'oppression systématique des Noirs, a dit Goodell dans la vidéo. Nous, la NFL, admettons que nous avons eu tort de ne pas avoir écouté les joueurs de la NFL plus tôt, et nous les encourageons tous à s'exprimer et à protester pacifiquement. Nous, la Ligue nationale de football, pensons que la vie des Noirs compte [Black Lives Matter].

Ce message de Goodell survient 24 heures après celui de plusieurs joueurs de la NFL, dont le quart des Chiefs Patrick Mahomes, qui ont uni leurs voix pour dénoncer les inégalités raciales.

Cela a été une période difficile pour notre pays, a poursuivi Goodell. En particulier, les Noirs de notre pays. Tout d'abord, mes condoléances aux familles de George Floyd, Breonna Taylor, Ahmaud Arbery et à toutes les familles qui ont subi des violences policières.

Colin Kaepernick et deux autres joueurs de football agenouillés

L'ancien quart-arrière des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick (au centre) s'est agenouillé pour la première fois pendant l'hymne national américain lors d'un match de la NFL en septembre 2016.

Photo : Associated Press / Marcio Jose Sanchez

En 2016, le quart des 49ers de San Francisco Colin Kaepernick a amorcé un mouvement de protestation contre les inégalités raciales en posant un genou au sol lors de l’hymne national américain. Un geste que beaucoup d’autres joueurs ont imité, mais qui lui a aussi valu l’ire du président américain Donald Trump et qui l’a privé d’un contrat dans la NFL par la suite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports