•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les négociations demeurent ardues entre le baseball majeur et les joueurs

Tony Clark et Rob Manfred

Tony Clark et Rob Manfred

Photo : Associated Press

Associated Press

Les joueurs du baseball majeur ont réaffirmé leur position de toucher un salaire au prorata, ce qui pourrait faire échouer les plans de commencer la saison autour du 4 juillet.

Les propriétaires pourraient quant à eux se concentrer sur un calendrier aussi court que 50 matchs.

Plus de 100 joueurs, dont le comité exécutif du syndicat, ont tenu une réunion virtuelle de deux heures avec des responsables du syndicat des joueurs, jeudi, un jour après le rejet de leur contre-offre par le baseball majeur (MLB).

Plus tôt cette semaine, la MLB a annoncé son intention de planifier une saison très courte, à moins que les joueurs ne négocient des concessions salariales, a dit par communiqué le directeur de la MLBPA, Tony Clark.

Les concessions recherchées s'ajoutent aux milliards de réductions de salaire des joueurs qui ont déjà été convenues. Cette menace est venue en réponse à une proposition des joueurs.

Tony Clark, directeur de la MLBPA

Plutôt que de faire avancer le dialogue, la ligue a répondu qu'elle raccourcirait la saison, à moins que les joueurs n'acceptent de nouvelles réductions de salaire, a ajouté Clark.

La semaine dernière, les ligues majeures ont proposé une saison de 82 matchs avec une échelle de réductions salariales qui laisserait un joueur au salaire minimum (563 500 $) avec 47 % de son salaire d'origine. De grandes vedettes comme Mike Trout et Gerrit Cole, à 36 millions de dollars, obtiendraient moins de 22 % de leur rémunération.

Dimanche, les joueurs ont riposté avec un plan pour une saison de 114 matchs, sans diminution salariale au-delà du prorata convenu le 26 mars. Chaque joueur pourrait donc obtenir environ 70 % de son salaire initial.

La MLB a rejeté le plan mercredi, et voilà qu'elle songe à proposer un calendrier de 50 matchs ou moins.

Le consensus écrasant du conseil d'administration est que les joueurs sont prêts à revenir sur le terrain. Ils sont prêts à le faire dans des conditions sans précédent qui pourraient nuire à la santé et à la sécurité non seulement d'eux-mêmes, mais aussi de leurs familles, a écrit Clark. La demande de concessions supplémentaires de la ligue a été catégoriquement rejetée.

En cette période de souffrance sans précédent au pays et à l'étranger, les joueurs ne veulent rien de plus que de se remettre au travail. Mais nous ne pouvons pas le faire seuls, a-t-il enchaîné.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Baseball

Sports