•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La MLS permet les entraînements en équipe

Thierry Henry surveille ses joueurs qui courent sur le terrain.

Thierry Henry surveille une séance d'entraînement de son équipe avant la COVID-19.

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

La Presse canadienne

La Major League Soccer (MLS) a annoncé jeudi la fin de son moratoire sur les entraînements collectifs, ce qui ouvre la voie à ses 26 équipes pour recommencer les entraînements en équipe complète pour une première fois depuis la suspension des activités en raison de la pandémie de la COVID-19, le 12 mars dernier.

Chaque équipe peut désormais fournir un plan révisé et approuvé par son personnel médical et par des experts locaux en maladies infectieuses afin d'être examiné par la MLS.

Les entraînements collectifs seront obligatoires pour tous les joueurs. Ainsi, les équipes franchissent donc une étape supplémentaire vers la reprise des matchs.

Afin d'assurer un environnement sûr aux joueurs et à l'encadrement, les plans propres à chaque club doivent demeurer en conformité avec les politiques émises par les autorités locales de santé publique et gouvernementales, et se conformer aux protocoles de santé et de sécurité détaillés qui ont été développés en concertation avec des experts médicaux et en maladies infectieuses.

Les joueurs devront passer un examen médical et chaque joueur ou membre du personnel devra passer deux tests de dépistage du virus à 24 heures d'écart, 72 heures avant le début de l'entraînement, en plus de subir un test de base d'anticorps.

Quand les entraînements reprendront, les joueurs, entraîneurs et certains membres du personnel devront se soumettre à des tests de dépistage du virus tous les deux jours. Un individu avec un résultat positif sera placé en isolement et subira un autre test au moins 24 heures plus tard. Toutes les personnes ayant eu des contacts rapprochés avec l'individu devront aussi passer des tests.

Aucun joueur ou membre du personnel aux prises avec une maladie ou une condition qui pourrait être aggravée par la COVID-19 ne sera admis aux entraînements collectifs, à moins de recevoir une autorisation du responsable médical du club.

Les tests de base d'anticorps seront effectués une fois tous les trois mois. Les fournisseurs réalisant les tests dans chaque club doivent être approuvés par la Food and Drug Administration (FDA) ou par Santé Canada.

Les salles d'entraînement, de sport et de mise en forme ne pourront pas accueillir plus de cinq personnes à la fois et les normes de distanciation physique y resteront en vigueur.

Seuls des repas individuels préemballés et des couverts emballés individuellement peuvent être fournis aux joueurs et au personnel. Les joueurs et les membres du personnel doivent rester à au moins trois mètres les uns des autres pendant qu'ils mangent.

Le personnel devra aussi porter l'équipement de protection individuelle approprié.

La MLS et son association des joueurs ont ratifié mercredi une nouvelle convention collective qui arrivera à échéance après la saison 2025, ce qui permettait la relance de la saison.

Un tournoi, probablement à huis clos, sera présenté à l'ESPN Wide World of Sports d'Orlando. Des rumeurs selon lesquelles les joueurs se rapporteraient en Floride le 24 juin et le tournoi se mettrait en branle le 1er juillet ont toutefois circulé ces derniers jours.

Chaque équipe de la MLS avait disputé deux matchs avant la suspension des activités le 12 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Soccer

Sports