•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kim Clavel fière de voir son engagement communautaire reconnu

Une femme sourit devant un micro.

Kim Clavel a repris du service comme infirmière.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

Jean-François Chabot

Engagée en première ligne dans la lutte contre la COVID-19, la boxeuse Kim Clavel est la première athlète non américaine à recevoir le prix ESPY Pat-Tillman pour son engagement communautaire.

Kim Clavel a fait le choix de reprendre du service comme infirmière auxiliaire à la mi-mars, dans la foulée de l’éclosion du coronavirus au Québec et de l’annulation du combat qu’elle devait livrer au Casino de Montréal, le 21 mars.

Je ne fais jamais les choses pour recevoir des trophées, mais je suis très touchée par cette récompense. J’ai beaucoup lu au sujet de Pat Tillman et de la fondation qui porte son nom. C’est vraiment un très bel honneur, a d’abord dit Clavel.

Interrogée sur la situation actuelle à l’intérieur des établissements où elle a œuvré, la jeune femme de 29 ans a souligné les importantes améliorations qu’elle a pu observer au cours des dernières semaines.

Il y a moins de cas, beaucoup de résidents malades ont guéri. Il y a maintenant plus de personnel. Il y a plus de stabilité. C’est vraiment positif, a noté celle qui a passé les trois derniers mois dans les zones chaudes des établissements les plus touchés de Montréal et de Laval.

J’ai connu des hauts et des bas, mais je pense que j’en sors gagnante. Je me suis découvert une force de caractère que je ne croyais pas avoir. Les résidents m’ont apporté beaucoup plus que je ne le pensais. Ça va me servir à l’avenir, c’est sûr.

Kim Clavel, boxeuse et infirmière auxiliaire

Cette pandémie, c’est un peu comme si nous étions en guerre. Et les actions de Kim véhiculent l’espoir dont nous avons besoin, a pour sa part dit le patron de GYM, Yvon Michel, durant la visioconférence tenue jeudi matin.

Une surprise

Kim Clavel a raconté de quelle façon elle avait appris qu’elle avait gagné ce prix.

Les responsables du réseau ESPN ont d’abord organisé une entrevue pendant laquelle elle a parlé de son engagement et de son expérience.

Ils m’ont dit qu’ils préparaient un reportage sur les athlètes qui donnaient un coup de main durant la pandémie. Puis, un soir, ils m’ont dit qu’ils avaient oublié de tourner quelques segments. Je n’avais pas envie de refaire ça le lendemain, j’étais fatiguée et un peu marabout. J’ai quand même décidé d’y aller et c’est là que ma grand-mère, ma mère et ma sœur qui vit en Oklahoma m’ont annoncé en visioconférence que j’avais gagné ce prix. Ç’a été une grosse surprise.

Kim Clavel, boxeuse et infirmière auxiliaire

Clavel recevra son prix de façon virtuelle le dimanche 21 juin, dans le cadre d’une webdiffusion assurée par le réseau ESPN.

Une boxeuse dans un gymnase à l'entraînement.

Kim Clavel à l'entraînement

Photo : Radio-Canada

Le prix Pat-Tillman a été créé en mémoire de l’ancien joueur des Cardinals de l’Arizona qui s’était engagé avec les Marines au lendemain des attentats perpétrés contre le World Trade Center, à New York, et contre l’édifice du Pentagone, le 11 septembre 2001.

Tillman a été tué en mission en Afghanistan en avril 2004. Il était alors âgé de 27 ans.

Plus tôt au début de mai, Clavel s’était également vu décerner le prix Héros de l’humanité (Heros of Humanity) par le World Boxing Council (WBC).

Cette autre récompense prestigieuse avait dans le passé été remise au boxeur philippin Manny Pacquiao et à l’Américain José Carlos Ramirez.

Retour au sport

Même si elle n’a jamais cessé de s’entraîner chez elle durant la longue période de confinement, Kim Clavel devrait recommencer à participer à des séances plus spécifiques à la boxe.

Elle a d'ailleurs indiqué ne pas avoir accepté de nouvelles assignations comme infirmière auxiliaire pour la semaine en cours. Elle veut être prête et surtout limiter les risques de contaminer ses entraîneurs.

Le promoteur Yvon Michel a parlé de la possibilité d’un prochain combat quelque part en août ou en septembre, même si les gymnases sont encore inaccessibles.

Des pourparlers sont toutefois déjà en cours avec le promoteur américain Top Rank pour la présentation en sol américain d’un combat avec Kim Clavel. Yvon Michel insiste sur le fait que les échanges sont à l’état embryonnaire.

Un athlète sourit en point de presse.

Eleider Alvarez peut enfin se battre pour une ceinture mondiale.

Photo : Radio-Canada / Jean-Francois Chabot

Par contre, il en a aussi profité pour confirmer qu’Eleider Alvarez (25-1, 14 K.-O.) remontera dans le l’arène le 16 juillet prochain, à huis clos, dans un hôtel de la chaîne MGM à Las Vegas.

Il y affrontera Joe Smith fils (25-3, 20 K.-O.) dans le cadre d’un combat éliminatoire pour le titre vacant des mi-lourds de la World Boxing Organisation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Boxe

Sports