•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les sports collectifs au Québec reprendront à l'extérieur le 8 juin

Isabelle Charest, ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs

Photo : (Twitter) Alex Boissonneault

Radio-Canada

Le gouvernement Legault a annoncé que les sports d'équipe pourront reprendre au Québec à partir du 8 juin sous la forme d'entraînements extérieurs, en respectant les consignes de la Direction générale de la santé publique. Les matchs pourraient être autorisés à la fin du mois.

C'est ce qu'a déclaré la ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs, Isabelle Charest, qui était aux côtés du premier ministre François Legault, jeudi, durant la traditionnelle conférence de presse du gouvernement québécois sur l'évolution de la pandémie de COVID-19.

Il faut être conscient que le sport ne se jouera pas de la même façon cet été. J’ai quand même confiance que le plaisir sera au rendez-vous et que les jeunes et moins jeunes pourront se réjouir de l’annonce d’aujourd’hui (jeudi), a affirmé la ministre Charest en conférence de presse.

Dans un premier temps, a-t-elle détaillé, la reprise se fera sous la forme d’entraînements sans contact supervisés ou de concours d’habiletés. La distance physique de deux mètres devra être respectée en tout temps lors de ces activités, entre toutes les personnes.

Des matchs adaptés avant la fin juin

En insistant sur le caractère progressif du processus de déconfinement des sports collectifs, la ministre a avancé que les matchs pourraient reprendre à la fin juin, en suivant les recommandations de la santé publique.

Les règles des sports devront être modifiées afin de respecter la distance physique entre les participants, si la santé publique autorise le retour des matchs.

Le sport comme on le connaissait devra être adapté, a convenu la ministre Charest. Certains sports sont plus facilement adaptables que d’autres. Le baseball est plus facilement adaptable que le soccer et le basketball.

Je comprends très bien qu’on ne peut pas imaginer beaucoup de sports sans contact, a ajouté le premier ministre Legault. Les règles vont évoluer [...] On peut penser qu’avoir des contacts rapides entre des joueurs pourra être possible à la fin du mois de juin. On aimerait avoir du hockey au mois d’août, alors espérons que les contacts rapides soient possibles.

On veut que les jeunes et moins jeunes puissent bouger tout en étant en sécurité pour ne pas être obligé de revenir en arrière.

Isabelle Charest, ministre déléguée aux Sports et aux Loisirs

Une trentaine de fédérations sportives québécoises préparent des guides de reprise des activités afin de diriger leurs membres dans cette reprise.

Ces protocoles seront analysés dans les prochains jours, a assuré la ministre, qui a souligné que ce sont les fédérations qui sont le plus à même de proposer les adaptations nécessaires pour que leur sport puisse reprendre.

Déjà lundi, le directeur général de Baseball Québec, Maxime Lamarche, avait dévoilé le plan de relance de la fédération provinciale. Le protocole est divisé en sept phases. Hockey Québec a aussi présenté un plan en six étapes cette semaine pour la reprise de ses activités.

La ministre Charest consulte depuis des semaines des organismes comme SportsQuébec et l’Association québécoise du loisir public (AQLP) pour préparer son plan de déconfinement du sport collectif qui inclura l’élite, le sport fédéré pour les jeunes et le sport récréatif pour tous, avait appris il y a un mois Radio-Canada.

Par ailleurs, le gouvernement Legault confirme aussi que les activités extérieures autorisées pourront être pratiquées dans des piscines extérieures publiques et privées ouvertes au public, dans des modules de jeux ou en utilisant des appareils d’entraînement extérieurs, mis à la disposition du public.

La pratique supervisée de sports individuels est maintenant possible, comme les cours de yoga à l’extérieur, a dit la ministre.

Une annonce bien reçue par les acteurs du sport québécois

SportsQuébec et ses fédérations accueillent positivement l’annonce gouvernementale d’une reprise progressive des sports d’équipe à compter du 8 juin prochain, a écrit son directeur général, Alain Deschamps, dans un communiqué publié après l'annonce du gouvernement Legault.

Les prochaines étapes de déconfinement sportif devraient se succéder plus rapidement que les deux premières, espère-t-il. Ainsi, on peut s’attendre à ce que les sports d’intérieur et l’accès aux plateaux sportifs comme les gymnases, les centres d’entraînement et centres d’excellences rouvriraient leurs portes prochainement.

Le directeur général de SportsQuébec relève que le milieu sportif québécois a été lourdement touché par l'interruption de ses activités avec notamment de nombreuses mises à pied et une baisse substantielle des revenus.

Bien que des représentations aient été effectuées ces derniers temps afin de trouver des moyens financiers uniques et compensatoires en vue d’enrayer la diminution progressive des opérations quotidiennes, nous demeurons en attente des suites de notre démarche, écrit-il.

Soccer Québec s'est réjoui de l'annonce de la reprise des entraînements extérieurs et a confirmé la reprise de ses activités le 8 juin. La fédération souligne également que les inscriptions à ses différents clubs sont encore ouvertes.

Il est important que nos joueurs et joueuses puissent reprendre l’entraînement et retourner sur les terrains en respectant les consignes sanitaires et de distanciation physique de deux mètres, car le soccer et toutes les activités physiques sont de loin le meilleur médicament pour améliorer sa santé physique et mentale, a déclaré le président de Soccer Québec, Pierre Marchand.

On ne se cachera pas que toutes nos associations aux quatre coins du Québec étaient sur un pied d’alerte depuis un certain temps. On savait que ça s’en venait assez rapidement, a pour sa part indiqué le directeur général de Baseball Québec, Maxime Lamarche.

On était très contents de voir aussi que, dans un mois, on pourrait recommencer à jouer des matchs. On va relancer les inscriptions et on va mettre poliment de la pression pour que les terrains soient prêts, a-t-il ajouté.

Puisque seulement les entraînements extérieurs sont possibles, le directeur général de Hockey Québec, Paul Ménard, convient que seulement une partie de ses membres pourront reprendre certaines activités supervisées par des préparateurs physiques. Mais il s'est dit heureux pour ses confrères des fédérations de soccer et de baseball qui pourront reprendre leur saison.

Tout ajout au déconfinement et la possibilité pour les jeunes de pouvoir pratiquer des sports, et même d'avoir des matchs dans un avenir assez rapproché, c'est une bonne nouvelle, a-t-il indiqué. Il va rester à regarder de plus près les sports intérieurs et comment on peut retourner à la pratique du hockey.

Avec les informations de Michel Chabot, Diane Sauvé et Olivier Paradis-Lemieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Sports