•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu vert de la LCF pour la réouverture des centres d'entraînement

Randy Ambrosie

Randy Ambrosie

Photo : LCF / Danny Gibson

Radio-Canada

Les complexes d'entraînement des équipes de la Ligue canadienne de football (LCF) peuvent rouvrir après une fermeture de 10 semaines causée par la COVID-19. L'accès limité aux installations offrira aux joueurs locaux la possibilité de s'y exercer ou d'y recevoir un suivi médical.

La LCF a annoncé à l'ensemble de ses organisations, mercredi, la reprise des activités dans les centres d'entraînement, si bien sûr le tout est autorisé par les spécialistes en santé publique provinciale et municipale.

Questionné lundi après-midi à savoir si les joueurs des Alouettes allaient emboîter le pas à leurs homologues de l'Impact de Montréal et renouer avec leur complexe sportif, le président Mario Cecchini a dit à Radio-Canada Sports que pour le moment, de notre côté, on n'a rien de prévu en ce sens.

On s'assure avec les entraîneurs que tous les joueurs font le maximum pour rester en forme [...] C'est ce qui nous inquiète tous le plus, c'est que les joueurs ne soient pas dans une forme adéquate pour participer à des matchs, ajoute Cecchini.

Il attend que le jeu commence.

Félix Faubert-Lussier

Photo : Radio-Canada / Jean-François Vachon

Les équipes de la LCF devront mettre en oeuvre et respecter un protocole rigoureux et strict de retour à l'entraînement pour leurs installations, qui étaient fermées depuis le 19 mars.

La saison qui devait initialement commencer le 11 juin ne s'amorcera pas avant septembre, dans le meilleur des scénarios. Aucune date n'a été déterminée pour la tenue des camps d'entraînement.

Le spectre de l'annulation de la campagne 2020 guette les neuf formations du circuit canadien qui sont établies dans six provinces distinctes (Alberta, Colombie-Britannique, Manitoba, Ontario, Québec et Saskatchewan).

Le commissaire Randy Ambrosie a indiqué mardi qu'il ne s'attendait pas à ce que la LCF obtienne une aide financière spécifique du gouvernement fédéral afin de minimiser les conséquences de la crise sanitaire.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports