•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Au tour de Bob Gainey de vendre sa collection

Bagues et trophées de Bob Gainey

La collection de Bob Gainey en vente par Classic Auctions

Photo : Courtoisie Classic Auctions

Jean-François Chabot

Un total de 66 objets reliés à la carrière de Bob Gainey, ancien capitaine du Canadien de Montréal, se retrouve à l’encan.

Bagues de la Coupe Stanley, chandails portés avec le Tricolore, au match des étoiles ou avec Équipe Canada en 1976 sont autant de témoins de l’époque glorieuse au cœur de laquelle l’ancien no 23 a évolué.

La vente, menée par la firme Classic Auctions, se déroulera jusqu’au 16 juin. À ce jour, les mises totalisent déjà près de 90 000 $ US.

Le patron de la firme, Marc Juteau, estime que la valeur totale pourrait aisément doubler d’ici à ce que les dernières mises soient enregistrées.

Gainey a souligné qu’une partie des profits sera versée à la Fondation du Canadien pour l’enfance.

Mûre réflexion

Imitant les Guy Lafleur, Jean Béliveau et autres anciens joueurs qui se sont aussi départis de leur collection, celui qui a défendu les couleurs du Canadien durant 17 saisons a expliqué que sa décision avait été longuement réfléchie.

J’étais dans une période de ma vie où je voulais apporter des changements. J’ai discuté de la chose avec les membres de ma famille pour finalement opter pour la vente et la dispersion de ma collection, a dit Gainey.

Maintenant âgé de 66 ans, l'ex-attaquant a pris soin d’offrir quelques objets qu’il possédait au Temple de la renommée du hockey, à Toronto.

D’autres ont pris la direction de Peterborough, sa ville natale, qui l’a vu connaître ses premières gloires dans les rangs juniors avec les Petes de la Ligue de l’Ontario (OHL).

Une dizaine de souvenirs plus chers à son cœur resteront dans la famille. La rondelle de son premier but dans la LNH inscrit en novembre 1973 contre Cesare Maniago, des North Stars du Minnesota, a été retirée de l'encan au dernier moment par Gainey lui-même justement parce qu'il y tenait beaucoup.

Bob Gainey soulevant sa dernière coupe Stanley, à Calgary, en 1986.

Bob Gainey soulevant sa dernière coupe Stanley, à Calgary, en 1986.

Photo : La Presse canadienne / DAVE BUSTON

Parmi les 66 objets de la collection offerte au grand public, on retrouve notamment sa première bague de la Coupe Stanley (1976) et la plaque souvenir du premier de ses quatre trophées Frank-Selke [il en a été le premier lauréat, NDLR].

Des items sont aussi reliés à son passage dans l'organisation des Stars de Dallas comme entraîneur-chef ou comme directeur général. L'offre comprend même le chandail qu'il a porté avec les Écureuils d'Épinal, club de troisième division française où il avait joué au terme de sa carrière dans la LNH en 1990.

D’accord avec la reprise

Alors qu’il a passé tout son confinement chez lui, à Peterborough, Gainey s’estime chanceux d’avoir ainsi pu demeurer à l’écart du chaos.

Fraîchement rentré de Floride le 10 mars, il a pu regagner ses terres pour vivre sa quarantaine forcée.

J’étais tranquille avec des livres, l’accès à l’Internet, un râteau et une pelle pour me tenir occupé. Le lac était encore gelé quand je suis arrivé et maintenant les huards s’y baignent, a raconté celui qui a déjà été qualifié de meilleur joueur de hockey du monde par Viktor Tikhovov, ancien entraîneur-chef de l’équipe soviétique.

Bob Gainey

Bob Gainey

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Interrogé sur le plan de relance proposé par le commissaire de la LNH Gary Bettman,mardi, Gainey s’est dit convaincu que la plupart des joueurs avaient hâte de revenir sur la glace.

C’est bien parce que nous aurons des champions de la Coupe Stanley. Il semble que ça se fera en respectant les consignes de santé publique. C’est encore mieux parce que le Canadien va y participer et qu’il aura une chance de la gagner, a conclu celui qui l’a soulevée à cinq reprises, la dernière fois en 1986.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports