•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Retour de la NBA : le syndicat des joueurs veut des certitudes

Patrick McCaw

Patrick McCaw

Photo : USA Today Sports

Agence France-Presse

Les joueurs de la NBA sont très favorables à une reprise de la saison, suspendue depuis le 11 mars à cause du coronavirus, « mais ils ont besoin de certitudes » avant de rejouer, a déclaré la directrice générale du syndicat des joueurs (NBPA).

Les joueurs veulent vraiment jouer, mais ils veulent savoir dans quelles conditions sanitaires, a affirmé Michele Roberts, mardi, au réseau américain ESPN.

Il est temps, cela fait deux mois et demi. Mes joueurs ont besoin d'un certain niveau de certitudes, a-t-elle assuré. Je pense que tout le monde en a besoin.

Les joueurs peuvent désormais s'entraîner individuellement à l'intérieur des installations de leur équipe, dans les États où les directives le permettent. C'est le cas des porte-couleurs des Raptors, qui ont de nouveau accès au centre athlétique OVO, dans l'ouest de Toronto.

La NBA planche sur un retour à la compétition à la fin juillet à Disney World, à proximité d'Orlando, en Floride.

Roberts a dit qu'elle prévoyait discuter avec des représentants des 30 équipes, la semaine prochaine, pour les informer des mesures de sécurité prévues pour les prémunir de tout risque d'infection et des protocoles si un joueur devait être déclaré positif à la COVID-19.

Une réunion du conseil d'administration de la NBA, avec les propriétaires, doit avoir lieu vendredi, en vidéoconférence. De plus amples informations sur le plan de reprise, sous tous ses aspects, les problèmes sanitaires et le format de jeu sont attendus.

Le commissaire Adam Silver se prononcera au début juin sur le sort de la saison arrêtée depuis 11 semaines à la suite du test positif de Rudy Gobert, du Jazz de l'Utah. Michele Roberts a déclaré que le syndicat n'aurait pas nécessairement besoin de voter pour approuver cette proposition.

Si nous pensions que nous avions besoin d'un vote, nous le ferions. Mais notre méthode préférée est de parler aux gens ou simplement de faire en sorte qu'ils nous parlent. Ensuite, si nous percevons bien le sentiment général, nous pouvons donc aller de l'avant.

Michele Roberts, directrice générale du syndicat des joueurs de la NBA

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports