•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toyko 2020 : le premier ministre japonais compte encore sur un vaccin

Il se tient debout avec d'autres dignitaires lors d'une conférence de presse. Derrière eux, le logo des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Le premier ministre Shinzo Abe (à droite) a annoncé la levée de l'état d'urgence au Japon, lundi.

Photo : Getty Images / BEHROUZ MEHRI

La Presse canadienne

Le premier ministre japonais Shinzo Abe a mentionné que le développement rapide de vaccins et de traitements efficaces contre la COVID-19 était une priorité en vue de la présentation des Jeux olympiques de Tokyo, l'année prochaine.

Il estime que la rémission de la pandémie de coronavirus uniquement au Japon ne serait pas suffisante pour tenir les Jeux, car l'événement réunit des spectateurs et des athlètes du monde entier.

Il réitère que son gouvernement espère organiser les Jeux de Tokyo sous une forme complète avec les spectateurs comme preuve de la victoire humaine contre le coronavirus.

Le Japon et le Comité international olympique ont convenu de reporter les Jeux au mois de juillet 2021, soit un an après la date initialement prévue.

Déjà, les experts estiment qu'il sera difficile de développer un vaccin efficace et sûr d'ici les Jeux de l'année prochaine.

Les organisateurs ont prévenu qu'il n'y avait aucune chance que les Jeux olympiques et paralympiques puissent être reportés au-delà de la date désormais prévue, avec une ouverture le 23 juillet 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Sports