•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NBA et la MLS planchent sur un retour au jeu en juillet à Orlando

Un terrain de soccer

Les installations de l'ESPN Wide World of Sports en Floride comptent 255 acres.

Photo : Getty Images / Rob Foldy

Radio-Canada

Le porte-parole de la NBA, Mike Bass, a confirmé samedi que la ligue avait amorcé des discussions exploratoires pour reprendre à la fin juillet la saison interrompue en mars dernier en raison de la pandémie de COVID-19, au complexe ESPN Wide World of Sports de Walt Disney World, à proximité d'Orlando, en Floride.

De nombreux médias américains rapportaient l’information plus tôt cette semaine en conjonction avec la volonté de la MLS de s’établir également dans ce complexe pour un tournoi à huis clos.

L’intention de la NBA serait de tenir ses entraînements et ses matchs à l'ESPN Wide World of Sports, mais également que les organisations puissent élire domicile dans le vaste complexe hôtelier de la région.

Notre priorité demeure la santé et la sécurité de tous ceux en cause, et nous travaillons avec des experts en santé publique et des officiels du gouvernement sur une liste de recommandations qui nous permettra de mettre en place les protocoles médicaux et de protection appropriés, a déclaré le porte-parole de la NBA.

ESPN, l’un des deux télédiffuseurs nationaux de la NBA et le détenteur des droits de la finale de la ligue, appartient au conglomérat Disney.

Le complexe de 255 acres contient de nombreux arénas et gymnases, et plusieurs matchs pourraient être tenus en même temps. Au sein du campus, 24 000 chambres d’hôtel sont disponibles. La diversité et le nombre des installations du Wide World of Sports permettraient aux deux ligues de coexister, selon les médias américains.

Plus de la moitié des équipes de la NBA ont recommencé à accueillir leurs joueurs dans leurs installations pour des entraînements individuels, en suivant le protocole strict établi par les instances de la ligue.

Dans son plan de retour au jeu, transmis aux directeurs généraux de la ligue vendredi selon The Athletic, les équipes tiendraient un premier camp d’entraînement de deux semaines dans leurs installations avant de se diriger à Orlando pour un deuxième camp de deux semaines avant la reprise de la saison.

De nombreux formats sont encore étudiés pour ce retour, que ce soit un accès direct aux éliminatoires pour 16 équipes, une formule élargie avec plus de 16 équipes en séries comme l'envisage la LNH, ou encore la conclusion d’une certaine portion de la saison stoppée après environ 65 des 82 matchs au calendrier pour la majorité des équipes.

La NBA a suspendu sa saison le 11 mars dernier, après que le centre du Jazz de l’Utah Rudy Gobert eut été déclaré positif à la COVID-19. Elle était devenue la première ligue professionnelle nord-américaine à interrompre ainsi ses activités.

Un tournoi à Orlando pour la MLS

Selon ESPN et The Athletic, la MLS reprendrait également ses activités à huis clos à Orlando en juillet.

Elle souhaite que les équipes se rendent au complexe Wide World of Sports de Disney World en juin pour y reprendre les entraînements collectifs, avant d'amorcer un tournoi à 26 équipes en juillet, plutôt que de reprendre le cours normal de la saison, suspendue en mars après deux matchs.

Le format présenté par la ligue serait celui-ci : trois groupes de six équipes et un autre de huit. Les deux premiers de chaque groupe se qualifieraient pour les huitièmes de finale.

La MLS a envoyé aux équipes un plan qui comprend des protocoles de sécurité, limitant chaque délégation à 45 voire 47 personnes au maximum.

Selon ESPN, les joueurs sont préoccupés par les conditions à l'intérieur de la bulle et la perspective d'être loin de leurs familles pendant 10 semaines.

Chaque équipe jouerait au moins cinq matchs dont les résultats seraient comptabilisés pour le classement de la saison. Les officiels de la MLS n'auraient ainsi pas encore abandonné l'idée de reprendre leur championnat plus tard dans l'année. Les matchs à élimination directe ne seraient en revanche pas pris en compte pour la saison.

De nombreux détails doivent encore être finalisés. La ligue et le syndicat des joueurs doivent s'accorder sur la tenue de cette compétition destinée à une diffusion à la télévision.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !