•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CIO annulera les JO de Tokyo s'ils ne se tiennent pas en 2021

Jeux olympiques de Tokyo 2020

Jeux olympiques de Tokyo 2020

Photo : Getty Images / KAZUHIRO NOGI/AFP

Radio-Canada

Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a admis à la BBC que les Jeux olympiques de Tokyo sont une source de multiples scénarios, de la quarantaine à l'annulation.

Thomas Bach a réitéré mercredi l'engagement clair pour que les Jeux aient lieu en juillet 2021, mais a admis qu'il fallait être prêt à différents scénarios.

Des mesures de quarantaines pour les athlètes, pour une partie des athlètes, pour d'autres participants ne sont pas à exclure, a-t-il précisé.

Le président du conseil d'administration des Jeux, Toshiro Muto, a confirmé jeudi que le comité d'organisation envisageait des mesures de riposte au virus pendant les Jeux, sans les détailler. Il a toutefois parlé de la possibilité d'un huis clos, qui fait l'objet de discussions.

Plusieurs personnes au Japon croient que les Jeux devraient être présentés à huis clos. Mais selon nous, il est trop tôt pour avoir cette discussion parce que les Jeux sont dans plus d'un an, a rappelé M. Muto.

Une possibilité que ne souhaite pas le président du CIO.

C'est ce qu'on ne veut pas, car l'esprit olympique, c'est d'unir les amateurs, ce qui fait des Jeux un événement aussi unique, c'est qu'il y a côte à côte des spectateurs venus du monde entier dans un même stade olympique, a dit Thomas Bach, médaillé d'or à Montréal en 1976 en escrime.

Je comprends bien la position de nos partenaires japonais. On ne peut pas éternellement employer 3000 ou 5000 personnes au sein du comité d'organisation, a poursuivi M. Bach, qui a souligné le travail de mammouth que représente ce report et la réorganisation en cascades des compétitions majeures qui en découle.

Le président du comité d'organisation Yoshiro Mori avait estimé à la fin d'avril qu'il faudra annuler les Jeux si la pandémie était toujours en cours à l'été 2021.

On ne peut pas modifier le calendrier sportif mondial de toutes les principales fédérations. On ne peut pas laisser les athlètes dans l'incertitude, a dit le président du CIO.

Le président du CIO, Thomas Bach, s'adresse aux médias en conférence de presse.

Le président du CIO, Thomas Bach

Photo : presse canadienne

Le président du CIO n'a pas voulu répondre à la question de savoir si la mise au point d'un vaccin était une condition sine qua non pour la présentation des Jeux.

Quand nous aurons une idée claire de ce à quoi ressemblera le monde au 23 juillet 2021, nous prendrons les décisions appropriées, a conclu Thomas Bach.

Le 24 mars, le CIO a annoncé le report d'un an des Jeux olympiques de Tokyo, initialement programmés du 24 juillet au 9 août 2020, une première pour des JO de l'ère moderne en temps de paix. Les Jeux de Tokyo sont désormais prévus du 23 juillet au 8 août 2021.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !