•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les matchs à huis clos coûteraient cher aux équipes de la NFL

Laurent Duvernay-Tardif effectue son entrée sur le terrain du stade Arrowhead.

Laurent Duvernay-Tardif (no 76)

Photo : Chiefs de Kansas City / Steve Sanders

Radio-Canada

Les équipes de la NFL pourraient subir des pertes totalisant 5,5 milliards de dollars américains (7,6 G$ CA) si la saison 2020 devait se jouer dans des stades vides dans le but d'éviter la propagation de la COVID-19.

Le magazine économique Forbes avance une baisse de revenus de 38 % par rapport à la campagne 2018.

Cette estimation souligne le manque à gagner qui découlerait de l'absence de vente de billets et des revenus habituellement générés par les espaces de stationnement, les commanditaires, ainsi que les comptoirs de nourriture, de boissons et d'articles souvenirs.

La NFL a annoncé au début de mai son calendrier pour la saison 2020 qui commencera le 10 septembre avec une confrontation entre les Texans de Houston et les Chiefs, champions en titre du Super Bowl, à Kansas City.

La présence de spectateurs dépendra des réglementations en place, dont l'interdiction aux rassemblements dans nombre d'États américains et des avancées médicales dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

L'absence de supporteurs dans les gradins frapperait plus durement certaines équipes, comme les Cowboys de Dallas qui perdraient 621 millions de dollars américains en recettes au jour du match.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports