•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La NFL s'ouvre davantage aux candidats issus des minorités

Les entraîneurs-chefs Mike Tomlin et Brian Flores se serrent la main.

Les entraîneurs-chefs Mike Tomlin (gauche), des Steelers de Pittsburgh, et Brian Flores (droite), des Dolphins de Miami

Photo : Getty Images / Joe Sargent

Radio-Canada

La NFL a modifié la règle Rooney mardi pour exiger plus d'entrevues de candidats issus de minorités pour les postes d'entraîneur-chef, de coordonnateur et de direction.

Réagissant à un manque de diversité parmi de récentes embauches, la ligue exigera des entretiens avec au moins deux candidats extérieurs à l'organisation et issus de minorités pour le poste d'entraîneur-chef et un pour celui de coordonnateur.

Le développement de jeunes entraîneurs et de jeunes directeurs administratifs est la clé pour notre avenir. Ces étapes assureront au personnel d'entraîneurs une possibilité juste et équitable de progresser dans les opérations football, affirme le propriétaire des Steelers de Pittsburgh, Art Rooney II, dans un communiqué publié par la NFL.

Nous avons également pris des mesures importantes pour nous assurer que nos bureaux administratifs, qui représentent nos équipes de plusieurs façons, reflètent la diversité de nos partisans et de notre pays, ajoute le président du comité de la diversité en milieu de travail du circuit Goodell.

Les organisations et la NFL doivent également inclure les candidats issus des minorités ou les candidatures féminines dans leur processus d'entrevue pour les postes de niveau supérieur à la direction, dont ceux de DG, de président et tout ce qui touche aux opérations football.

Adoptée en 2003, la règle Rooney est nommée d'après feu Dan Rooney, propriétaire des Steelers de 1988 à 2016, une année avant son décès.

Elle a eu un certain impact, mais dans la récente vague d'embauches d'entraîneurs et d'adjoints, peu de postes sont allés à des candidats issus de minorités.

Bien que nous ayons vu des progrès positifs dans les postes d'instructeur au fil des années grâce à la règle Rooney, nous reconnaissons, après les deux dernières saisons, que nous pouvons et devons faire plus, avoue le commissaire Roger Goodell par communiqué.

En 2020, il y a seulement un entraîneur-chef issu d'une minorité de plus qu'en 2003, soit 4 : Mike Tomlin avec les Steelers, Brian Flores avec les Dolphins de Miami, Anthony Lynn avec les Chargers de Los Angeles et Ron Rivera avec les Redskins de Washington.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Football

Sports