•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La série NASCAR effectue son retour avec la première de 7 courses en 11 jours

Un pilote à l'extérieur de sa voiture NASCAR.

Le pilote NASCAR Kevin Harvick a remporté l'épreuve de Darlington.

Photo : Getty Images / Chris Graythen

Associated Press

La série NASCAR a effectué son grand retour dimanche à Darlington, en Caroline du Sud.

Les gradins étaient vides. Il n'y avait aucune remorque au centre de la piste. Tout le monde portait des masques, certains aux couleurs de leur équipe. On était à des années-lumière du cirque corporatif et patriotique associé à la NASCAR.

Mais quand les moteurs ont rugi au Darlington Raceway après une pause de 10 semaines provoquée par la pandémie de COVID-19, tout est vite retourné à la normale sur le circuit.

Kevin Harvick a devancé Alex Bowman pour s'imposer lors de la relance de la série NASCAR.

Je tiens à remercier tous les responsables de la série NASCAR et les équipes pour nous avoir permis de reprendre le travail, a dit Harvick. Je ne pensais pas que ce serait si différent, mais c'était silencieux. Nous nous ennuyons des partisans.

La série NASCAR a établi un plan de santé et sécurité qui a été approuvé par les autorités de la Caroline du Sud et de la Caroline du Nord. Elle a ensuite établi un horaire pour la présentation de 7 courses en 11 jours sur 2 pistes.

Au fur et à mesure que d'autres États allégeront leurs règles, la série a pour objectif de présenter un total de 20 courses dans 7 États du sud des États-Unis d'ici le 21 juin. Elles seront toutes présentées à huis clos.

Mais pour se rendre au Coca-Cola 600, la semaine prochaine, au Charlotte Motor Speedway, tout devait d'abord bien fonctionner à Darlington.

Le vice-président de la série, Steve O'Donnell, s'est dit satisfait de l'effort collectif des membres de l'industrie.

Nous n'avons pas eu à demander ni à rappeler à quiconque de porter un masque, a-t-il dit. C'était un peu bizarre dans le secteur des garages parce qu'il y avait moins de monde, mais je crois qu'en général, tout s'est bien passé.

Les équipes devaient fournir à l'avance une liste de 16 membres de leur personnel pour s'occuper de chaque voiture. À leur arrivée au circuit, chaque employé devait prendre sa température à un point de contrôle.

Tout le monde a pu accéder au site et les 40 pilotes ont obtenu le feu vert pour monter à bord de leur voiture. La série NASCAR a refusé de faire des tests de dépistage de la COVID-19, affirmant vouloir laisser l'accès prioritaire à ces tests à ceux qui en ont besoin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Course automobile

Sports