•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Golf et tennis parmi les sports autorisés à partir du 20 mai au Québec

La balle est sur le gazon.

Un bâton et une balle

Photo : Radio-Canada / Vincent Bonnay

Radio-Canada

Les terrains de golf et de tennis pourront accueillir des adeptes dès le 20 mai. Le gouvernement du Québec a annoncé, mercredi après-midi, la première phase de son plan de déconfinement.

Ainsi, en respectant plusieurs conditions, dont celle de la distanciation physique de deux mètres, certains sports et activités extérieurs pourront de nouveau être pratiqués dans toutes les régions du Québec.

On demande aux gens de continuer de faire preuve [de] prudence. Les consignes doivent être respectées, a dit Isabelle Charest, ministre déléguée à l'Éducation.

Outre le tennis en simple et le golf, l’athlétisme, le cyclisme, les randonnées pédestre et équestre, les sports nautiques individuels comme le canot, le kayak, l’aviron, la voile et la plongée sous-marine, le triathlon (la portion natation en eau libre seulement), l’escalade et la pêche seront notamment autorisés.

En fait, tous les sports individuels en pratique libre extérieure sont désormais possibles.

Les compétitions organisées demeurent toutefois interdites.

On a tenu compte de cinq critères : la distanciation physique durant l'activité, le lieu de pratique, l'équipement requis, le contexte de pratique, libre versus la compétition, et s'il y a des déplacements nécessaires, a précisé Mme Charest.

La semaine dernière, Radio-Canada Sports signalait que le gouvernement provincial travaillait sur un plan de relance de la pratique du sport.

Le gouvernement du Québec a décidé d’inclure la région métropolitaine dans son plan de déconfinement sportif, entre autres pour limiter les déplacements non nécessaires entre les régions.

Le port du couvre-visage est recommandé lors de la pratique de ces activités, mais il est non obligatoire.

Les sports d’équipe, eux, ne seront pas autorisés.

Québec n’a pas non plus annoncé, pour l’instant, la réouverture des piscines publiques, des modules de jeux dans les parcs, des camps de jour ni des terrains de camping.

Les sites de plein air, comme les parcs nationaux, ceux de la Sépaq ou les pourvoiries, seront ouverts partiellement. Ainsi, seules les randonnées à pied ou à vélo ainsi que les activités de pêche à la journée seront autorisées.

La ministre a cependant insisté pour dire que la pratique du sport ne devait pas être un prétexte pour les déplacements interrégionaux.

La location de chalets ou d’équipement devra attendre.

Reprise de certains sports individuels

Des conditions strictes au golf et au tennis

Si le jeu est maintenant permis, certaines installations dans les clubs de golf devront demeurer fermées. En fait, seuls les parcours, les terrains de pratique, les casse-croûte qui offrent des mets à emporter, les boutiques et les toilettes seront accessibles.

Les vestiaires de même que les services de nettoyage et d’entreposage des sacs de golf resteront aussi fermés.

Les joueurs pourront continuer à s'exercer en quatuor. Deux golfeurs pourront partager une voiturette s’ils demeurent à la même adresse ou si la voiturette est équipée d’un séparateur entre les deux places.

De plus, les golfeurs ne pourront utiliser des râteaux dans les fosses de sable et ne devront pas non plus toucher au fanion sur les verts. Les clubs devront prévoir un mécanisme pour permettre aux joueurs de récupérer leur balle sans mettre la main dans la coupe.

Les leçons seront permises si la distance de deux mètres est respectée entre le professionnel et l’élève. Le partage de matériel sera interdit.

La table de concertation du golf a produit et remis un guide d’ouverture des parcours à la Direction de la santé publique (DSP) au cours des dernières semaines. Ce protocole, qui respecte les consignes de la santé et la sécurité de la clientèle et des employés, a également été approuvé par la DSP. Tous les établissements de golf du Québec ont reçu ce protocole et s’affairent déjà à mettre les mesures en place afin d’accueillir la clientèle dès l’ouverture des parcours.

Une citation de :François Roy, porte-parole de la table de concertation du golf, dans un communiqué

Les gestionnaires de terrains de tennis extérieurs, quant à eux, devront aussi prendre des précautions en fonction des recommandations de Tennis Canada. Il est notamment suggéré de limiter le nombre de joueurs en même temps sur les plateaux, quitte à n’utiliser qu’un terrain sur deux.

Tennis Canada recommande également de restreindre l’utilisation des balles au plus petit groupe possible.

Le tennis est l’un des sports les plus populaires du pays. Au Québec seulement, 1,5 million de personnes jouent annuellement.

La pratique du tennis devra se faire en respectant quatre restrictions bien précises, indique par communiqué le directeur général de Tennis Québec, Jean-François Manibal : en simple seulement, seul l’accès aux terrains extérieurs est permis, aucune séance d’entraînement ou leçon n’est permise et l’accès au bloc sanitaire sera bloqué ou minimal.

Tennis Québec révisera tous ses documents de recommandations en fonction de ces critères de pratique et les rendra disponibles sur son site Internet dans les jours qui viennent, ajoute le DG de l'organisation provinciale. Nous nous assurerons également de diffuser ces mises à jour dès qu’elles seront finalisées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !