•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vuelta 2020 ne passera pas par le Portugal

Il franchit le fil d'arrivée de l'avant-dernière étape de la Vuelta de 2019.

Primoz Roglic

Photo : Getty Images / AFP/Oscar del Pozo

Agence France-Presse

Le parcours du Tour d'Espagne, déplacé du 20 octobre au 8 novembre en raison de la pandémie de COVID-19, ne passera pas par le Portugal comme prévu, ont annoncé les organisateurs samedi.

Étant donné la situation exceptionnelle provoquée par la crise sanitaire [de la COVID-19], et face à l'impossibilité de pouvoir assurer les conditions optimales quant à la tenue de la course sur leur territoire, les municipalités de Porto, Matosinhos et Viseu, en accord avec Unipublic, société organisatrice, ont décidé que le tracé de la Vuelta ne passera pas par le Portugal, ont expliqué les organisateurs.

La 15e étape, dont l'arrivée devait avoir lieu entre les communes de Porto et de Matosinhos, et la 16e étape, qui devait partir de la ville de Viseu, verront donc leur parcours être modifié, ont-ils précisé.

Les villes qui remplaceront Porto, Matosinhos et Viseu (au nord du pays) sont déjà confirmées et seront annoncées dans les prochaines semaines. Après ces changements, la Vuelta n'attend plus de modification de son tracé, d'après les organisateurs.

C'est dommage de ne pas pouvoir rendre visite au Portugal en 2020, mais nous ne voulons pas que cette flamme s'éteigne : nous maintiendrons les relations que nous avons tissées et nous les ferons vivre dans le futur pour pouvoir revenir dans ce pays qui nous a si bien traités, a dit Javier Guillén, le directeur général de la boucle espagnole.

Vendredi, les organisateurs ont annoncé la liste des 22 équipes qui participeront à la 75e édition, sans la formation Arkea-Samsic du Colombien Nairo Quintana, ni l'Alpecin du Néerlandais Mathieu van der Poel.

Aux 19 formations qui composent le WorldTour (1re division), Unipublic a ajouté l'équipe française Total DE, qualifiée de droit après sa 1re place au classement de la deuxième division en 2019, et les deux équipes espagnoles Burgos et Caja Rural, déjà présentes dans le peloton de la Vuelta les années passées.

La course, qui devait initialement partir le 14 août d'Utrecht (Pays-Bas) et s'achever le 6 septembre, à Madrid, a vu son calendrier être chamboulé, à l'image de l'ensemble de la saison de cyclisme, en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Tour espagnol partira donc le 20 octobre d'Irun, au Pays basque, et arrivera le 8 novembre à Madrid, et comptera six jours en commun avec le Giro italien (du 3 au 25 octobre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Cyclisme

Sports