•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Raptors rouvriront leur centre d'entraînement lundi

Certaines équipes de la NBA testeront leurs joueurs pour la COVID-19, même s'ils sont asymptomatiques.

Un bâtiment aux couleurs des Raptors de Toronto

Le centre athlétique OVO de Toronto

Photo : Raptors de Toronto

La Presse canadienne

Les Raptors de Toronto ont annoncé vendredi que leurs joueurs auront accès au centre athlétique OVO, dans l'ouest de la ville, à compter de lundi pour des entraînements individuels, exactement deux mois après la suspension des activités de la NBA en raison de la COVID-19.

Le gouvernement de l'Ontario a ouvert la voie en ce sens, allégeant les restrictions imposées aux équipes sportives professionnelles en leur permettant d'ouvrir leurs installations d'entraînement à condition qu'elles respectent les protocoles de santé et de sécurité fixés par leur ligue en réponse au coronavirus.

Alors que la NBA autorise quatre joueurs à la fois pour la reprise des entraînements, les Raptors ont déterminé qu'ils permettraient la présence d'un seul joueur dans le bâtiment, sans chevauchement. Le joueur sera accompagné d'un entraîneur.

Les joueurs auront uniquement accès au terrain. Les vestiaires, les installations médicales, les bureaux, la salle de musculation et les autres zones du centre athlétique OVO resteront fermés.

Cet accès doit permettre principalement d'effectuer des tirs au panier, car les joueurs disposent des autres équipements de conditionnement à leur domicile.

Le directeur général Bobby Webster a par ailleurs indiqué que la moitié de l'effectif des Raptors était demeurée à Toronto et que les joueurs avaient l'intention d'utiliser les installations de l'équipe.

Dans les règles établies par la NBA, les membres du personnel doivent porter des gants et des masques, tandis que les joueurs doivent être équipés de masques en tout temps, sauf lorsqu'ils sont sur le terrain.

Un nettoyage en profondeur de tous les espaces et les équipements, y compris les ballons, sera effectué avant et après chaque utilisation.

Les vérifications des symptômes et de la température seront effectuées par le personnel médical avant que quiconque entre dans le centre athlétique OVO.

Aucun membre des médias, du public ou du personnel général n'aura accès au bâtiment.

Cette décision prendra effet deux mois jour pour jour après l'interruption de la saison, le 11 mars. Rudy Gobert, du Jazz de l'Utah, avait été déclaré positif au coronavirus ce jour-là, et la NBA avait rapidement réagi.

Des tests à Los Angeles et à Orlando

Le Magic d'Orlando ainsi que les Lakers et les Clippers de Los Angeles testeront tous les joueurs et les membres de leur personnel pour le coronavirus avant qu'ils n'entrent dans leurs installations, révèle ESPN.

La NBA avait prohibé les tests pour les employés et les joueurs s'ils ne présentaient pas de symptômes, mais a permis une exception dans la mesure où la santé publique locale confirme par écrit qu'elle a suffisamment de tests pour tout son personnel hospitalier.

Le Magic a obtenu cette autorisation des autorités locales, tandis que le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, a déclaré récemment que tous les résidents de la ville pouvaient demander à être testés.

Aucune date de reprise de la saison n'a encore été annoncée par la NBA. Le commissaire Adam Silver a répété à plusieurs reprises que la ligue n'est pas encore en mesure de prendre une telle décision.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Basketball

Sports