•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des règles strictes à l'ouverture des terrains de golf du Québec

Un golfeur de dos sur un tertre de départ

Les golfeurs du Québec devront observer la distanciation sur les terrains.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

On ignore encore quand les amateurs de golf du Québec pourront recommencer à jouer, mais on sait maintenant que d'importantes mesures seront instaurées afin de limiter les risques de propagation de la COVID-19.

La Table de concertation de l’industrie du golf du Québec a été autorisée par la Direction de la santé publique à partager le guide Protocole d’ouverture des parcours de golf du Québec avec les propriétaires des clubs pour qu’ils se préparent à accueillir la clientèle.

De nombreuses mesures à respecter ont été incluses dans cet ouvrage de référence qui vise à assurer la santé et la sécurité des clients et des employés des clubs en cette période de pandémie.

Évidemment, on y prône la distanciation physique tout en rappelant qu’aucun rassemblement ne sera toléré. Et les golfeurs devront quitter le club immédiatement après avoir terminé leur parcours.

D’ailleurs, les chalets, les pavillons et les restaurants resteront fermés tant et aussi longtemps que le gouvernement n’assouplira pas ses règles. Seules les toilettes seront accessibles.

La location de voiturettes motorisées restera permise, mais une seule personne sera tolérée dans chacun de ces véhicules. L’entreposage des sacs sera interdit si bien que les golfeurs devront rapporter leur équipement à la maison.

Dans ce guide, il est par ailleurs recommandé que les heures de départ soient suffisamment espacées dans le but d’éviter des goulots d’étranglement sur le parcours.

Les tiges et les coupes seront retirées sur les verts d’exercice et les golfeurs devront y utiliser leurs propres balles. Et les râteaux ne seront plus disponibles dans les fosses de sable.

Les dirigeants de clubs devront promouvoir l’hygiène des mains de façon verbale ainsi qu’avec des affiches. Comme la clientèle, les employés disposeront de postes de lavage des mains ou de gels à base d’alcool. On devra également leur fournir des gants et des masques s’ils en font la demande.

Il ne reste plus maintenant qu’à connaître la date d’ouverture des terrains, une information qui pourrait bien être divulguée sous peu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !