•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Anthony Fauci ne croit pas encore le moment venu de rouvrir les stades

Il écoute et tient ses lunettes de la main droite.

Anthony Fauci lors d’une rencontre de presse sur la pandémie dans la salle de presse de la Maison-Blanche le 27 mars 2020 à Washington.

Photo : Getty Images / Drew Angerer

La Presse canadienne

Les athlètes professionnels aux États-Unis pourraient ne pas retourner sur les terrains cette année, explique le Dr Anthony Fauci, un des principaux membres de la cellule de crise sur la pandémie du gouvernement américain.

Le Dr Anthony Fauci est aux côtés du président américain pour les points de presse sur la pandémie. Et les Américains aiment ses explications claires et objectives, et il n'hésite pas au besoin à rectifier les propos du président.

Le directeur de l'Institut national des allergies et maladies infectieuses depuis 1984 est aujourd'hui un personnage connu au point que dans la dernière mise en ligne de la célèbre émission Saturday Night Live, l'acteur Brad Pitt l'a personnifié dans le numéro d'ouverture.

Un homme vêtu d'un veston parle à la caméra, assis devant une bibliothèque.

Brad Pitt, dans le rôle du Dr Anthony Fauci

Photo : Facebook/NBC

Dans une entrevue accordée mardi au quotidien américain The New York Times, Anthony Fauci croit que le moment n'est pas encore venu de penser au retour du sport professionnel. Il sera très difficile pour les ligues professionnelles de penser à un retour au jeu.

Le moment sera venu quand les États-Unis seront capables de mener des tests à grande échelle qui permettront d'obtenir des résultats rapides. Le Dr Fauci a fait remarquer que les fabricants avaient fait des avancées dans le développement de tels tests.

Les ligues professionnelles évaluent divers scénarios pour relancer les activités, interrompues au milieu du mois de mars en raison de la propagation du virus.

Les propos d'Anthony Fauci surviennent au moment où la MLB, la NBA et d'autres ligues cherchent des moyens de réunir les joueurs pour s'entraîner et jouer des matchs, avec ou sans spectateurs dans les gradins.

Photo d'un stade vide

Le baseball à huis clos

Photo : Getty Images / Chung Sung-Jun

Le Dr Fauci affirme que la sécurité des joueurs et des amateurs a préséance sur tout.

Si vous ne pouvez pas garantir la sécurité, donc, malheureusement, vous allez devoir prendre une décision douloureuse et dire : "Nous pourrions devoir nous passer de ce sport cette saison", a-t-il expliqué.

Le président des États-Unis a pressé les commissaires des différentes ligues à reprendre le collier dès que ce sera possible et Andrew Cuomo, le gouverneur de l'État de New York, a laissé planer la possibilité d'y présenter des matchs de baseball dans des stades vides cet été.

D'autres gouverneurs, comme Gavin Newsom, de l'État de la Californie, se sont montrés plus prudents.

Anthony Fauci, adepte de la course à pied et partisan des Nationals de Washington et des Yankees de New York, a reconnu que le taux de cas confirmés est en baisse dans la plupart des régions du pays.

Si nous nous laissons aller à notre désir de retourner à la normale, il est possible que nous retournions dans le même trou que dans lequel nous étions il y a quelques semaines, mentionne le Dr Fauci.

Il se dit prêt à retourner dans un stade lorsque le taux d'infection sera beaucoup plus bas qu'il ne l'est actuellement.

Selon lui, toute relance doit survenir graduellement et soigneusement. Il ajoute que les autorités doivent aussi être prêtes à réagir si le nombre de cas recommence à augmenter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Sports