•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ISU annule officiellement tous ses Championnats du monde en 2020

Sur la glace, Poirier tient Gilles, alors qu'elle tend la jambe.

Piper Gilles et Paul Poirier aux Championnats canadiens de patinage artistique

Photo : The Canadian Press / Hans Deryk

Radio-Canada

L’Union internationale de patinage (ISU) a annoncé jeudi qu’elle annule pour de bon tous les Championnats du monde qui étaient encore inscrits à son calendrier de 2020.

Dans ses communications, l’ISU avait jusqu’ici pris soin de mentionner qu’elle espérait toujours reprogrammer les mondiaux de patinage de vitesse sur courte piste (13-15 mars à Séoul), de patinage artistique (16-22 mars à Montréal) et de patinage synchronisé (3-5 avril à Lake Placid).

Le conseil de l’ISU, au cours de sa réunion virtuelle de jeudi, en est cependant venu à la conclusion que le contexte mondial, compte tenu de la pandémie de COVID-19, ne se prêtera pas à une reprise de ces compétitions d’ici la fin de l’année.

Pour la patineuse Marjorie Lajoie, vice-championne canadienne en danse chez les seniors avec son partenaire Zachary Lagha, la nouvelle n’est pas une surprise.

Pas du tout, au contraire, on s’y attendait, a mentionné Lajoie à Radio-Canada Sports. La surprise était venue le mois dernier, puisque les mondiaux ont été dans les premiers événements annulés en raison du coronavirus. Là, on avait été sous le choc.

Une prochaine réunion, précise l’ISU par communiqué, visera l’étude des scénarios possibles pour la saison 2020-2021 et prendra en considération l’évolution imprévisible de la crise de la COVID-19 et de ses répercussions sur l’organisation d’événements sportifs à l’échelle mondiale.

Lajoie et Lagha ont surpris plusieurs observateurs en se hissant sur le podium des Championnats canadiens à leur première participation chez les seniors.

Ils devront sans doute repasser par le même processus de qualification pour accéder aux prochains mondiaux. Une tâche qui motive Marjorie Lajoie beaucoup plus qu’elle ne la décourage.

C’est tout à fait correct, estime-t-elle. On veut y être parce qu’on mérite notre place cette année-là et non parce que nous avions un droit acquis. On ira aux nationaux avec l’objectif d’être encore meilleurs pour être encore mieux préparés pour les Championnats du monde l’an prochain.

Ils sont en action, à Nagoya, en 2017.

Marjorie Lajoie et son partenaire Zachary Lagha

Photo : Reuters / Issei Kato

La ministre québécoise de la Santé, Danielle McCann, avait annoncé le 11 mars dernier l’annulation pure et simple des Championnats du monde de patinage artistique prévus à Montréal afin de contenir la propagation du coronavirus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !