•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La XFL déclare faillite en raison de la pandémie

Ils donnent la main à des partisans.

Des joueurs des Dragons de Seattle foulent le terrain avant un match de la XFL.

Photo : Associated Press / Amanda Snyder

Associated Press

La XFL nouvelle version est probablement disparue pour de bon lundi.

Le circuit a déclaré faillite devant un tribunal du Delaware en raison de dettes de 50 millions de dollars américains contre des actifs de 10 millions.

Les anciens entraîneurs Marc Trestman, qui a déjà dirigé les Alouettes de Montréal, et Bob Stoops sont cités parmi les créditeurs avec les montants non remboursés les plus importants.

La XFL avait annulé la fin de sa saison le mois dernier en raison de la pandémie de coronavirus. Les opérations ont été suspendues et les employés mis à pied vendredi dernier.

Dans un communiqué envoyé par courriel, la ligue a expliqué qu’elle n’était pas à l’abri des conséquences et de l’incertitude liées à une crise comme celle-ci.

C’est navrant pour beaucoup de gens, y compris nos partisans, nos joueurs et nos employés.

La XFL avait huit équipes qui avaient chacune joué 5 de leurs 10 matchs. Elle a attiré des cotes d’écoute honnêtes aux réseaux ESPN et FOX, mais le football de printemps n’est pas très populaire aux États-Unis.

Un circuit similaire, l’Alliance of American Football, a fermé boutique au courant de sa saison inaugurale en 2019.

La XFL avait disputé une seule saison auparavant, en 2001.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !