•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID 19 : certains événement sportifs pourront avoir lieu sous condition, précise Québec

Des foules plus petites et des prix réduits pour les matchs des Alouettes en 2019

Le stade Percival-Molson

Photo : Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Radio-Canada

Au lendemain de la demande du gouvernement provincial d'annuler les événements culturels, publics et sportifs au Québec jusqu'au 31 août, la ministre déléguée à l'Éducation, Isabelle Charest, a apporté quelques clarifications, samedi, notamment par rapport aux ligues professionnelles qui ont suspendu leurs activités en raison de la COVID-19.

Dans un communiqué envoyé aux médias, Mme Charest indique d'emblée que ladite demande vise les événements grand public et à grande affluence, soit ceux qui rassemblent beaucoup de personnes et durant lesquels il est donc impossible de respecter les règles sanitaires en vigueur.

Cette mesure ne vise pas les activités régulières des fédérations sportives québécoises dont le déroulement rend possible le respect des règles sanitaires, notamment la distanciation sociale, poursuit-elle.

La porte n'est pas fermée en ce qui a trait aux ligues professionnelles, toutefois les organisateurs d'événements devront fournir certaines informations au gouvernement Legault afin que celui-ci effectue une évaluation quant à la possibilité de tenir ou non leur événement.

Les organisateurs de certains événements sportifs, dont le sport professionnel, qui croient être en mesure de respecter les règles sanitaires en vigueur sont invités à transmettre les informations suivantes à l'adresse courriel evenement@education.gouv.qc.ca, conclut Mme Charest.

Les informations demandées par le gouvernement Legault

  • Nom et coordonnées
  • Nom de l'événement
  • Date
  • Lieu (en précisant s'il s'agit d'un événement intérieur ou extérieur)
  • Nombre de personnes attendues
  • Mesures prises pour respecter les règles de distanciation sociale
  • Autres mesures de prévention mises en place
  • Toute information additionnelle pertinente sur la nature et le déroulement de l'événement

Tennis Canada a par ailleurs annoncé que l'édition 2020 de la Coupe Rogers de Montréal était annulée. Le stade IGA devait accueillir les meilleures raquettes de la WTA cet été.

Le premier ministre François Legault a indiqué lors de sa conférence de presse quotidienne que la demande formulée vendredi servait entre autres à prévenir les organisations qui dépensent actuellement dans la préparation de leur événement sportif qui devait se tenir devant un public cet été.

L'Impact de Montréal s'est prononcé sur la question après avoir pris connaissance de la demande du gouvernement québécois : le retour au jeu et les reprises des activités de la saison 2020 seront dictés par la MLS, en consultation avec les autorités de santé publique, a déclaré l'équipe.

Le Canadien a pour sa part référé Radio-Canada Sports au communiqué d'Evenko et de son président-directeur général Jacques Aubé : la santé de tous doit demeurer notre plus grande priorité, il est encore trop tôt pour annoncer spécifiquement le statut des différents événements.

Tant la Ligue nationale de hockey que la Major League Soccer ont suspendu leurs activités il y a tout près d'un mois, soit le 12 mars dernier.

Les Alouettes n'ont quant à eux toujours pas réagi à l'annonce du gouvernement Legault. Déjà, la Ligue canadienne de football a annoncé le report du lancement de sa saison au début de juillet. La campagne devait débuter le 11 juin.

Le retour à la compétition des circuits Ambrosie, Bettman et Garber pourrait devoir passer par la présentation de matchs à huis clos.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !