•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pat Stapleton, gagnant de la Série du siècle avec le Canada, n'est plus

Il surveille un adversaire depuis l'arrière du filet.

Pat Stapleton avait récupéré la rondelle après le but gagnant de Paul Henderson dans le huitième match de la Série du siècle.

Photo : La Presse canadienne / Peter Bregg

La Presse canadienne

L’ancien défenseur Pat Stapleton, gagnant de la Série du siècle avec le Canada en 1972, est mort mercredi soir à l’âge de 79 ans.

Les Rockets de Strathroy, l’équipe junior ontarienne au sein de laquelle il s’impliquait encore, a annoncé la nouvelle sur son site internet sans préciser la cause du décès.

Stapleton est celui qui a récupéré la rondelle dans le filet après le but gagnant de Paul Henderson dans le huitième match de la fameuse série contre l’URSS. Il avait toutefois l’habitude d’entretenir le mystère quant à ce qu’il avait fait de l’un des plus célèbres objets du hockey.

On raconte que je l’ai, et je pense qu’on se le demandera encore pendant un bout de temps, avait dit Stapleton au Toronto Sun, en 2012. J’imagine que les gens pensent qu’elle a une couleur bien distincte ou qu’il y a un trou dedans pour la reconnaître, mais ce n’est qu’une rondelle.

Le défenseur a aussi représenté le Canada contre l’URSS dans la série de 1974 que les Soviétiques ont remportée.

Les anciens joueurs prennent la pose pour les photographes.

Pat Stapleton (à l'avant, à droite) était à Montréal avec quelques anciens coéquipiers, en 2017, pour célébrer le 45e anniversaire de la Série du siècle.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Chabot

Né le 4 juillet 1940, à Sarnia, Stapleton a amorcé sa carrière dans la LNH en 1961-1962 avec les Bruins de Boston, qui l’avaient réclamé au repêchage intraligue de 1961 après que les Blackhawks de Chicago lui eurent fait signer un contrat.

Stapleton a fait la navette entre les Bruins et leurs clubs-écoles jusqu’en 1965, lorsque Chicago a fait son acquisition lors d’un autre repêchage intraligue. C’est dans l’Illinois, où il a joué huit saisons, que sa carrière a pris son véritable élan.

Avec Stapleton, les Blackhawks ont atteint deux finales de la Coupe Stanley, en 1971 et 1973. L’Ontarien a été nommé sur la deuxième équipe d’étoiles à trois reprises et a été le capitaine des Hawks en 1969-1970.

Les Cougars de Chicago de l’Association mondiale de hockey (AMH) ont embauché Stapleton comme joueur-entraîneur en 1973. Il a été élu meilleur défenseur de la ligue en 1973-1974. Il a également joué pour les Racers d’Indianapolis et pour les Stingers de Cincinnati avant d’entraîner les Racers pendant 25 matchs, en 1978-1979, jusqu’à ce que l’équipe cesse ses activités.

En 635 matchs dans la LNH, Stapleton a inscrit 43 buts et 294 aides. Il a également récolté 27 buts et 212 aides en 372 matchs dans l’AMH. En 2005, il a été intronisé au Panthéon des sports canadien à titre de membre de l’équipe canadienne de la Série du siècle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports