•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Padraig Harrington ne veut pas d'une Coupe Ryder à huis clos

Il regarde sa balle.

L'Américain Webb Simpson en action lors de la Coupe Ryder

Photo : The Associated Press / Francois Mori

Agence France-Presse

Le capitaine européen Padraig Harrington a rejeté l'idée d'une épreuve à huis clos pour la Coupe Ryder.

Personne ne veut voir la Ryder Cup sans les amateurs présents. Il n'y a aucun doute sur le fait qu'ils rendent l'épreuve tellement meilleure, a expliqué l'Irlandais de 48 ans à la télévision britannique BBC.

Je pense que le consensus actuel est que la Coupe Ryder ne sera pas disputée si les amateurs ne sont pas là, a ajouté le golfeur, nommé en janvier capitaine, lui qui a remporté quatre fois la Coupe Ryder en six participations. Il a succédé au Danois Thomas Bjorn.

Les golfeurs du monde entier et le public non initié regardent la Coupe Ryder pour la tension créée par les spectateurs, souligne Harrington.

Cette année, la Coupe Ryder, qui se dispute alternativement en Europe et aux États-Unis, est prévue du 25 au 27 septembre dans le Wisconsin, au nord des États-Unis.

Mais à cause de la pandémie, le calendrier du golf professionnel est bousculé. Les trois levées du grand chelem aux États-Unis (Championnat de la PGA, Omnium des États-Unis, Tournoi des maîtres) ont été reprogrammés au deuxième semestre.

L'Omnium britannique, quatrième tournoi du grand chelem, qui devait avoir lieu en juillet, a été annulé.

Padraig Harrington s'était montré la semaine dernière favorable au maintien de la Coupe Ryder à la date prévue. Mais à huis clos, il ne veut pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Golf

Sports