•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les globes de Federica Brignone, source de motivation à l'hôpital

Ses skis en main, elle sourit sur le podium.

L'Italienne Federica Brignone

Photo : AFP / MARCO BERTORELLO

Radio-Canada

Le frère de Federica Brignone lui a écrit pour lui dire que la poste avait déposé une grosse boîte chez leurs parents. La championne italienne attendait ses globes de cristal.

Les as-tu commandés en ligne, lui a dit à la blague son frère Davide, qui est aussi son entraîneur.

La skieuse habite en altitude dans le Val d'Aoste, à quelques kilomètres du mont Blanc, où la poste ne va pas. Alors, elle est allée les chercher chez ses parents, à La Salle.

La boîte était lourde. Il y avait trois trophées, deux petits pour ses titres en combiné et en slalom géant, et surtout un nettement plus gros, le grand globe de cristal pour son titre au classement général, toutes disciplines confondues.

C'est la première fois en 53 ans qu'une Italienne remportait ce titre.

Brignone compte organiser une grande fête dans le village familial de La Salle, à 1000 m d'altitude.

Le personnel médical de l'hôpital de Piacenza, au sud de Milan, lui a envoyé une lettre de félicitations.

Ils travaillent tellement fort, et ils ont quand même pris le temps de m'écrire, a révélé Brignone. C'était un beau moment, pour eux et pour moi.

Elle a bien sûr répondu au personnel, et sa lettre de remerciements, affichée dans l'hôpital, est source de motivation pour les professionnels de la santé qui soignent les patients et les aident à traverser la crise.

Nous leur devons tellement. Toute l'Italie est fière d'eux, fait-elle remarquer.

Saison écourtée

Federica Brignone a remporté son titre au terme d'une saison écourtée en raison de la pandémie, ce qui a empêché l'Américaine Mikaela Shiffrin de remonter au classement après avoir fait une pause de six semaines en raison de la mort de son père.

Je suis triste pour Mikaela, elle a traversé une période difficile, a dit l'Italienne.

Nous avions eu le temps de disputer 30 courses, 9 ont été annulées, et je skiais bien à la fin. Ça aurait été bien de pouvoir disputer les finales à Are, admet-elle.

La FIS a promis qu'il y aurait une célébration des titres de la saison 2019-2020 une fois la pandémie terminée.

Il se pourrait que ce soit dans les bureaux de la Fédération italienne de ski à Milan ou peut-être en ouverture de la prochaine saison, prévue à Sölden en Autriche.

Le plus tôt sera le mieux, dit Brignone, impatiente de partager sa joie avec toute l'équipe qui l'a accompagnée cette saison. Car au début de la saison prochaine, je serai concentrée sur la course. Je n'aurai pas la tête à fêter.

Elle franchit une porte au cours de sa descente.

Federica Brignone

Photo : Associated Press / Gabriele Facciotti

Federica Brignone se donne maintenant l'objectif de remporter le titre aux Championnats du monde à Cortina d'Ampezzo et le titre en 2022 aux Jeux olympiques de Pékin.

Je suis hyper motivée, et j'en veux plus, dit-elle. Mais j'ai moins de pression maintenant que j'ai gagné le grand globe de cristal. Tout ce qui m'arrivera sera du bonus, car je suis déjà très fière de ce que j'ai accompli.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ski alpin

Sports