•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

USA Rugby demande la protection de la loi sur les faillites

On voit ses mains et ses pieds près du ballon.

Un joueur ramasse un ballon.

Photo : Getty Images / THIERRY ZOCCOLAN/AFP

Associated Press

La Fédération américaine de rugby (USA Rugby) a décidé de se réorganiser sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites parce que la pandémie de coronavirus a accru ses problèmes financiers.

USA Rugby est en difficulté financière depuis 2018, et ses efforts de restructuration ont souffert, ce mois-ci, de la suspension jusqu’à nouvel ordre des activités en raison de la pandémie. La perte des cotisations des membres au printemps et à l’été ainsi que le retrait de commanditaires se sont traduits par une perte de revenus considérable.

Le conseil d’administration de la fédération et les représentants sportifs ont donc convenu, samedi, que le recours à la loi sur les faillites et un soutien financier de la Fédération internationale de rugby (World Rugby) étaient le meilleur moyen de surmonter les difficultés rapidement et efficacement et de jeter les bases d'une stabilité future.

La suspension des activités sanctionnées de rugby en raison de la pandémie de COVID-19 a accru les contraintes financières de la fédération, et nous amorcerons une réorganisation avec l’apport de World Rugby, a déclaré USA Rugby dans un communiqué lundi.

Selon la fédération, ces mesures devraient assurer la survie des programmes nationaux féminins et masculins de rugby à 7 et à XV.

En 2018, USA Rugby a essuyé des pertes supérieures à quatre millions de dollars principalement attribuables à la faible assistance à un match entre le pays de Galles et l’Afrique du Sud, à Washington, et à la Coupe du monde de rugby à 7 présentée à San Francisco.

Les problèmes se sont poursuivis en 2019 avec des frais juridiques de plus de 1 000 000 $ et un dépassement de coûts de 825 000 $ dans la préparation de l’équipe masculine de rugby à XV en vue de la Coupe du monde, au Japon.

Dans les derniers mois de l’année, USA Rugby a amorcé des processus de réduction des effectifs, de diminution des coûts et de décentralisation. Le coronavirus, pour l’instant, chamboule ces plans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Rugby

Sports