•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Championnat du monde de hockey masculin de l’IIHF annulé

Le Finlandais Kaapo Kakko sur le point de battre de vitesse le gardien canadien Matt Murray

La Finlande et le Canada se sont affrontés en finale du dernier Championnat du monde.

Photo : AFP/Getty Images / JOE KLAMAR

Radio-Canada

Le conseil de la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a confirmé samedi l’annulation du Championnat du monde de hockey masculin de 2020 en raison de la pandémie de COVID-19. Le tournoi devait se tenir à Zurich et à Lausanne, en Suisse, du 8 au 24 mai prochain.

Dans un communiqué, l'IIHF précise que la décision a été prise à la suite de discussions avec les représentants des différentes parties impliquées.

Pour la famille du hockey sur glace international, il s'agit de dure réalité à affronter, mais une réalité que l'on doit accepter, a déclaré le président René Fasel.

Le coronavirus est un enjeu universel et exige des efforts majeurs par les gouvernements pour combattre sa programmation. L'IIHF doit faire tout en son pouvoir pour appuyer ce combat. Nous devons mettre le sport de côté pour le moment et soutenir les organisations gouvernementales et la famille du hockey sur glace, a ajouté René Fasel.

Gian Gilli, secrétaire général du Comité organisateur, a dit accepter la décision du Conseil de l'IIHF.

Mais bien sûr, il s'agit d'une grande déception pour le Comité organisateur. Il s'agit d'une situation exceptionnelle pour tous les gens impliqués, et maintenant il s'agit de résoudre les points en suspens.

Cette décision survient exactement deux semaines après l'annonce de l'annulation du Championnat du monde de hockey féminin, qui devait avoir lieu à Halifax et à Truro, en Nouvelle-Écosse, du 31 mars au 10 avril. Ce tournoi sera présenté en Nouvelle-Écosse en 2021.

Le congrès annuel 2020 de l'IIHF, qui devait avoir lieu à Zurich du 21 au 23 mai, a été reporté jusqu'à nouvel ordre. Le conseil de l'IIHF utilisera tous les moyens à sa disposition au cours des prochaines semaines pour communiquer et discuter des implications sportives et organisationnelles de l'annulation du mondial, ainsi que de la possibilité de tenir le congrès annuel à Zurich à une date ultérieure.

Selon l'IIHF, il n'existe évidemment aucune possibilité de tenir le tournoi dans un autre pays.

René Fasel a énuméré quelques-uns des défis qui se posaient à l'IIHF pour tous ceux qui auraient pu être impliqués, avec les directives à respecter dans les arénas et dans les aéroports ce qui rendait impossible les déplacements des équipes et la présentation des matchs.

Le président de l'IIHF René Fasel parle durant une rencontre de presse.

René Fasel, président de l'IIHF

Photo : Associated Press / Mark Humphrey

Ce qui se passe fait peur, a réagi René Fasel à l'Associated Press. L'Europe s'effondre. C'est vraiment curieux. Notre voisin, le Conseil fédéral a décidé de tout fermer. C'est comme si on était en guerre.

Par ailleurs, ajoute l'organisation, le scénario selon lequel l'édition du Championnat prévue en Suisse soit remise à une autre année doit faire l'objet de discussions dans le cadre du congrès annuel, puisque les pays-hôtes pour les éditions subséquentes sont déterminés jusqu'en 2025.

Ainsi, une telle décision ne viendra pas avant que le Congrès annuel n'ait lieu, a précisé l'IIHF.

Avec les informations de La Presse canadienne, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !