•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le coronavirus stoppe les gymnastes dans leur route vers Tokyo

Elle fait une figure dans les airs.

Ellie Black

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

La pandémie de coronavirus a frappé la gymnastique au moment où les dernières places disponibles pour les Jeux de Tokyo s’apprêtaient à être attribuées.

Il y aura 196 athlètes à Tokyo dans les épreuves de gymnastique artistique. Cent soixante places ont déjà été accordées. Il en reste donc 36, 19 chez les hommes et 17 chez les femmes.

Mercredi, le président de la Fédération internationale de gymnastique (FIG), Morinari Watanabe, a publié un communiqué où il est mentionné que le processus de qualifications pourrait être modifié.

Nous devons être justes et cohérents dans l'application de nos règles, peut-on lire. C'est pourquoi le Comité exécutif de la FIG se penchera attentivement sur les critères qui pourraient ne pas être remplis dans le système de qualification olympique et s'entendra sur la façon dont les places restantes doivent être attribuées. Ce processus doit également impliquer le Comité international olympique (CIO), à qui appartient la décision définitive.

Pour le moment, le Canada a qualifié une équipe en gymnastique artistique féminine et un seul athlète, René Cournoyer, pour le concours multiple en gymnastique artistique masculine.

Les épreuves de Coupe du monde, où le Canada pouvait gagner deux qualifications supplémentaires du côté féminin, ont été annulées.

Chez les hommes, il reste une étape de Coupe du monde par appareil qui doit se tenir au Qatar du 3 au 6 juin. Le Québécois Thierry Pellerin pourrait aller y chercher une qualification au cheval d’arçons.

Les Championnats panaméricains, où les dernières places devaient être attribuées, doivent toujours se tenir en Utah du 7 au 10 mai, mais tout semble indiquer que l’événement sera reporté.

La composition de l’équipe olympique féminine canadienne devait être annoncée quelques jours après la conclusion des Championnats canadiens, qui doivent se tenir à Gatineau du 19 au 24 mai.

La compétition est toujours au calendrier, mais on envisage sérieusement de la reporter au moins à la fin de juin.

Trampoline et gymnastique rythmique

En trampoline, le Canada a déjà une place du côté des femmes, mais est toujours à la recherche d’une qualification masculine.

La dernière épreuve de Coupe du monde qui fait partie du processus de qualifications pour les Jeux était prévue en Italie à la fin d'avril. Elle a été reportée les 19 et 20 juin.

Le jeune Jérémy Chartier est toujours au coeur de la lutte.

Pour ce qui est des épreuves de gymnastique rythmique, les quatre étapes de Coupe du monde qui complétaient le processus de qualifications ont été remises à des dates ultérieures qui n’ont pas été annoncées.

Le Canada n’a pratiquement aucune chance de se qualifier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !